Samuel, 

Je prends ma plume
SAMUEL,
POUR RENDRE HOMMAGE
A TON COURAGE.

POUR SALUER LE PROFESSEUR
L'ECLAIREUR ET LE TRAVAILLEUR.

Oui, cela fait tres mal.

Tu es une victime innocente,

Du fanatisme.

Les Hommes se refusent a accepter la Barbarie.

Ce qui les rend Hommes, c'est de penser.

L'Histoire se repete dit-on.

On n'est jamais prepare au pire.

L'histoire est jalonnee de Crimes. On ne s'habitue jamais, malgre les Livres.


SAMUEL, EN HEBREU
Cela veut dire DON DE DIEU.
Ton prenom
Se decline en toute langue

En arabe, il est Shamoul.

Tous unis, 

Il ne faut jamais s'habituer. 



TU ES MON FRERE
TU ES MON SEMBLABLE
PASSION DE L'Histoire,
Du savoir
De la liberte
Tu es le Nom.

Je ne te connaissais pas.

Maintenant tu representes pour moi

Un ami de l'Universel.

 

Le dialogue s'oppose aux haines.

On a le droit de discuter.

Nous ne sommes pas des gens fermes.

Cela s'appelle la Tolerance.

Il faut du temps.

C'est un chemin que de penser.

 

Cela s'apprend. Il faut cultiver la Patience.



Tu es le visage de la fraternite.
Frere de combat,
Par les mots,
Nous eveiller
Par les mots,
Nous expliquer
Par les mots,
Nous ecouter.

Tu es la France.
Tu es le Peuple.
Tu incarnes ces valeurs
Nees a la Revolution.


Tombe pour la France.


Pour la Liberte.
La Fraternite.
Pour l'Egalite.


A jamais,
Tu resteras dans nos memoires.

 

Frere de combat, frere de Raison,

Symbole de Liberte.

Notre coeur
Saigne.
Notre coeur est meurtri. De nouveau, en pensant a toi.
Nous
Continuons le combat.
Toujours debout.
Ton enseignement reste vivant.
Nous resterons unis.
Ton flambeau sera
Mon ami,

Que tu ne sois pas parti
En vain.
Jeunesse, n'oublie pas.
Comme dit le Poete,
Tes libertes.

Ces libertes cheries dont notre Hymne est tisse.

N'oublie pas les sacrifices de tes semblables.

N'oublie pas

Ton Histoire.

Mets en mots

Tes Egaux.

 

Apprends a ecouter.

Apprends a discuter.

Tu es a l'Ecole de la Chance.

Apprends qui est Voltaire, Socrate ou Hugo.

Ils debattaient juste avec des mots.

Ils etaient Debouts. 

Ils etaient des Justes.

Les mots ne sont pas derisoires

Face a l'innommable.

L'indicible aura notre Voix.

Nous temoignerons de ton Sacrifice.

Tu rejoints les Jean Moulin et les amis de Lucie Aubrac.

 

Tu as eu le Courage de poser des mots.

Oui, ce n'etaient que des mots.

Tes seules armes etaient des mots,

Ceux de la Liberte,

Pour qui, tant d'Hommes et de Femmes sont tombes.

 C'est etre un Citoyen que de douter et de reflechir.

Gardons nous des certitudes mais affirmons nos valeurs humanistes.

Il existe des lieux de debat,

Des lieux pour grandir,

Tu peux y etre accueilli.

Cette chance, le pays te la donne.

La Republique t'offre l'Ecole de la Chance.

Tu peux y rencontrer tes semblables.

Te confronter aux Autres,

Evoluer et grandir.

Tu peux

Des stereotypes pouvoir t'affranchir.

Apprendre a penser par toi-meme.

Cela s'appelle grandir et devenir.

Samuel, toi qui fut.

Toi qui seras dans notre Coeur.

Oui, il est permis

De creer et de penser.

Oui, il est permis

De reflechir,

De questionner,

Cela s'appelle la Liberte.

C'est le sel de la Vie.

C'est cela une ecole.

Tu apprendras a grandir,

A reflechir, cela prendra un jour, un mois, un an, des annees.

Le collectif c'est fait pour cela.

Se depasser, echanger des idees, 

Se respecter. Respecter les Autres, c'est se respecter et grandir.

Voir le regard de l'Autre. Le monde est regard et reflet.

Apprendre les Cultures du monde et la Tolerance a l'Autre.

Cela prend du temps.

Apprends a etre ouvert sur le monde.

Rire ou pleurer, s'emouvoir ou mettre en mots.

C'est l'egalite des chances.

C'est l'Ecole de la Chance.

C'est l'Enfance de l'Humanite 

Qui doit devenir humaine. Cela prend du Temps...

La fin est dans le commencement comme but.

Le but, c'est grandir.

De pouvoir penser.

Tu as la chance de pouvoir

Adulte devenir.

 

Etre libre, c'est vivre.

Etre vivant, c'est creer.

Cela s'apprend. Ecoute.

Penser, ca se construit.

Creer, c'est inventer, participer et s'interroger.

Refuser les idees toutes faites demande un travail et de se confronter a l'alterite.

La Pensee est cheminement.

La Pensee est voyage.

Elle est d'abord faite de doutes et de mises en questionnement. Le fil est nos valeurs.

Combattons les intolerances.

Les certitudes menent au confort de la Pensee.

Cela prend le temps.

Les professeurs sont des eclaireurs.

Ecoutons.


En ce mois d'Octobre,
Levons-nous pour affirmer
nos libertes.


Restons debouts.

Restons vivants.

Vive nos valeurs,

Celles d'une Humanite fraternelle et solidaire.

Poursuivons ton Flambeau!

N'ayons pas peur des mots.

Nos mots nous construisent 

Contre le neant,

Les mots nous ferons rester vivants!

 

A Notre Frere.

Tombe pour la France.

18/10/2020.