Vue du Chateau de Versailles et des jardins.

Période ou style classique
Type château. Ici le chateau de Dampierre-en-Yvelines.
Architecte Jules Hardouin-Mansart
Début construction 1675
Fin construction 1683

Le Temps dévoile la Vérité"
André-Charles Boulle (Epoque Louis XIV)

Fauteuil Louis XIV Tapisserie XVIIIe
Fauteuil à haut dossier recouvert de sa tapisserie d'époque XVIIIe (celle des accotoirs est postérieure), représentant l'Hiver et l'Eté, reposant sur quatre pieds en console réunis par une entretoise, époque Louis XIV.

Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Ecaille et laiton
Dimensions :
l. 112 cm X H. 72 cm X P. 61 cm

Vue aerienne du parc de Versailles.

Louis XIV en empereur romain. Chateau de Versailles.

L'architecte Jules Hardouin-Mansart.

Histoire-cycle 4- Classe de 5ème- HDA (Histoire des Arts) Parcours d'Education Artistique et Culturelle (PEAC)

Histoire- classe de 5ème -cycle 4

thème 3: Du prince de la Renaissance au roi absolu (XVIème siècle à 1715) . 

compétences en Histoire: se repérer dans le temps. Ecrire pour structurer sa pensée. Pratiquer différents langages.

compétences en Histoire des Arts -Culture Artistique

connaître l'art classique dit le "style Louis XIV" comme un art politique et instrument du pouvoir et de la puissance du roi Louis XIV

être capable de connaître les différents courants artistiques en Histoire, connaître un artiste et son oeuvre, le situer dans le contexte historique de son époque.

acquérir une culture générale et une culture humaniste, compétence du socle commun, une sensibilité.

Le style Louis XIV ou l'art classique

Qu'est-ce que l'art classique? (question -problématique) En quoi reflète-t-il la volonté de puissance du monarque absolu?

unité, magnificence et ordonnance

I- Un art officiel Français très politique:

Le style de l'art officiel durant le règne de Louis XIV illustre le désir de gloire de Louis XIV et le formalisme établi par les écoles de peinture, d'architecture et de sculpture de cette époque. 

L'unification des diverses formes artistiques réglée par l'administration centralisatrice de Colbert est dirigée par le maître tout puissant des Beaux-Arts, Charles Le Brun, Premier Peintre du Roi.

Tous les projets sont soumis au roi Louis XIV, maître des Arts.

Le roi dessine lui-même un grand nombre de projets comme les groupes sculptés, les peintures, les tapisseries ou le mobilier.

On confie la réalisation de ces oeuvres aux Manufactures comme celle des Meubles de la Couronne des Gobelins. Ces manufactures travaillent pour le roi qui souhaite encourager les industries françaises.

II- Le classicisme Français:

Il s'affirme dans l'architecture au XVIIème siècle.

Il se caractérise par une soumission aux canons de l'Antiquité (il prend pour modèle les références esthétiques de la période de l'Antiquité gréco-romaine). 

Ses proportions sont nobles, régulières, sa régularité froide et sobre, son ornement extérieur caractérisé par des statues, des frises ou des motifs allégoriques (des femmes représentant des idées comme la Victoire, la Beauté, le Courage etc) inspirés de l'Art Romain.

La ligne droite domine et toute fantaisie ou arabesque est exclue, on préfère la symétrie des lignes et des formes. 

Dans les décorations intérieures, on peint les décors, les plafonds (des peintures exaltant le roi servent la propagande royale) et on soigne les colonnades de marbres que l'on revêt de couleurs. 

Les lambris dorés des boiseries qui recouvrent les murs, les bronzes, le monogramme royal (on retrouve le L entrelâcé de Louis), la pompe et la solennité des lieux font oublier la nature car le roi veut la dominer. 

Les meubles sont rares: il existe encore les fauteuils très massifs du style Louis XIII décorés de tapisseries ( style dit style Richelieu).

Les pieds sont en forme de caryatides grecques représentant des pattes de lions par exemple. 

Les décors sculptés sont des palmettes, des rayons solaires ou des coquilles.

Le grand ébéniste Boulle se spécialiste dans le placage d'écailles, de cuivre et d'étain dans les bureaux ou les consoles.

Les plats sont magnifiques et proviennent des ateliers de Rouen. C'est l'essor de la faïencerie.

L'argenterie est lourde et surchargée de rubans, elle est en or ou en argent. Lors des guerres, le roi n'hésite pas à faire fondre la vaisselle ou les objets en or et en argent pour financer les coûts liés aux dépenses militaires.Il demande a ses sujets de fondre ces objets en argent et en or pour financer les efforts de guerre.

Les costumes sont surchargés de dentelles et les perruques témoignent du goût pour la somptuosité et la magnificence. La noblesse s'endette de plus en plus pour paraître à Versailles dans cette compétition et ce culte de l'Apparence, qui coûte cher.

En 1683 après la mort de Colbert, le Brun s'efface devant les artistes de la génération suivante tels que Jules Hardouin-Mansart, Robert de Cotte ou Jean Cailleteau-Berain.

L'art gagne alors en fantaisie. 

Les carquois du dieu de l'Amour Cupidon (Apollon chez les Grecs) remplacent les trophées guerriers: rubans et fleurs commencent à figurer dans la décoration intérieure (miroirs, dessus de cheminée, nefs ou centres de table, chandeliers) et les matières précieuses comme la laque d'Orient et les vernis de couleur permettent de soigner les boîtes ou les meubles.

Conclusion:

Le style Louis XIV ou l'Art Classique permet de prolonger et d'affirmer la puissance du monarque absolu, maître du Goût et maître des Arts et du Beau.

Il donne à voir le Roi dans des représentations en majesté. Il sert de propagande et d'outil à la puissance royale et à l'Etat centralisé. 

Le roi est vu dans sa splendeur et dans sa gloire comme un monarque éclairant les Arts et encourageant la production nationale (mercantilisme économique: la doctrine du mercantilisme est une doctrine économique pensée par Colbert pour encourager les productions locales et nationales pour favoriser l'emploi et les industries en France, manufactures royales, entrepreneurs et artisans étrangers bénéficiant d'avantage pour apporter leur savoir -faire aux manufactures françaises, productions de glaces ou miroirs par des Italiens ou du drap de Flandre par les Hollandais pour développer les tissus et exploitation du bois des forêts françaises pour les coques des navires de la flotte Française etc...).

Lieux de Culture et d'Histoire à visiter pour aller plus loin:

Domaine National du Château de Versailles

Musée du Louvre a Paris.

Musée des Arts Décoratifs a Paris

  

 

La Chambre du Roi.