Picasso,.un Genie du XXeme siecle nous inspire toujours par la magie de sa peinture et de son regard sur le monde.Robert Doiseau saisit sur le vif les yeux de Picasso pour l'Agence Gamma. Le photographe regarde le peintre qui lui-meme le regarde et nous interroge....

Les Demoiselles d'Avignon ou la revolution en peinture et en Art.

Detail des Demoiselles d'Avignon, 1907.

La premiere muse de Picasso est la francaise Fernande Olivier.

Picasso dans le travail de creation artistique.

Pablo Picasso sur le vif.

Numero de l'Humanite, Janvier 2013 avec un article de Maurice Ulrich pour les 40 ans de la mort de Picasso.

Parcours d'Education Artistique et Culturelle cycle 4- Collège. Parcours Citoyen. Histoire EMC 4EME

thèmes programme d'Histoire de la classe de Quatrième cycle 4: Conditions féminines dans un monde en mutation au XIXeme siècle et au début du XXème siècle.

compétences travaillées en Histoire: se repérer dans le temps de l'Histoire, connaître des oeuvres repères en histoire. Connaître les mouvements culturels du XXème siècle avant 1914; savoir analyser une oeuvre en la replaçant dans son contexte historique et comprendre le regard d'un artiste de l'époque considérée. 

tableau des Demoiselles d'Avignon, 1907).

thème Histoire des Arts: La naissance de l'Art moderne au début du XXème siècle-

compétences travaillées en Histoire des Arts (HDA)

- appréhender l'explosion et la variété des courants artistiques.

- connaître un artiste, une oeuvre d'art et les enjeux de l'art (esthétique, choix des techniques, supports, enjeu politique et moral).

compétences civiques travaillées:

EMC et civisme : connaître une figure inspirante universelle de la liberté et ses valeurs (valeurs républicaines de la République Française: l'égalité, la fraternité et la liberté) et les fondements de la morale, de la règle, de la sensibilité et du droit.

-être capable de sensibilité, d'exercer son jugement, apprendre la citoyenneté et penser ses valeurs. 

 

Picasso invente un art moderne cubiste et humain.

Qui est Picasso? Quelle est sa vision de son Art et du monde?

Pablo Picasso (1881-1973), un Genie de l'art et un artiste de genie...

I. Une formation aux Beaux-Arts dans un milieu familial artistique

Pablo Picasso est ne a Malaga en Andalousie en 1881.

Son pere etait professeur de dessin.

Il commence par demander un crayon a l'age de 5 ans. Son premier tableau a l'huile est le Picador.

C'est son premier tableau: il a alors huit ans.

A 14 ans, il rentre a l'Ecole des Beaux-Arts de Barcelone.

Il y sidere le jury.

II.La jeunesse et l'epoque de l'Atelier d'artistes, Le Bateau-Lavoir:

-des rencontres dans un Paris intellectuel

Il arrive en 1901 a Paris au Bateau-Lavoir, un atelier d'Artistes bohemes.

Il partage la vie de Fernande Olivier, et, en peinture, il a ses periodes Bleue et Rose, marquees par les toiles de Henri de Toulouse-Lautrec et de Edgar Degas.

-l'invention du cubisme, une revolution dans l'art

A partir de 1906, c'est le tournant de l'invention du cubisme avec Georges Braque et en 1907, ce coup de couteau dans la peinture occidentale, "Les Demoiselles d'Avignon".

Il reste enferme six mois avec ses esquisses, ses avancees, ses reculs, peut-etre de l'opium...

Il dit": "je suis comme la girafe qui ne sait pas qu'elle est monstrueuse, je suis de l'autre cote de la barricade"...  Drole de terme en peinture, il dira plus tard "la peinture n'est pas faite pour decorer les appartements! C'est un instrument de guerre defensive et offensive contre l'ennemi!".

Il est un createur libre et anticonformiste.

Plus tard, a un officier allemand qui lui demande s'il est l'auteur du tableau Guernica ("C'est vous qui avez fait ca?"), Picasso repond: " non, c'est vous" tant il deteste les barbaries de la guerre et du nazisme.

III. La pensee de Picasso: une peinture revolutionnaire pour laquelle il veut se battre:

-L'art moderne est intemporel, de toutes les epoques et de tous les lieux

Picasso dit: "Je n'evolue pas. Il n'y a en art ni passe ni futur.

L'art qui n'est pas dans le present ne sera jamais" car l'art est de tous les temps et de toutes les epoques et il est intemporel posant des questions sur l'homme et ses interactions avec les autres et avec l'environnement et l'homme est porte par ses emotions (souffrance, chagrin, joies, reves).

-l'art se tisse au hasard des rencontres:

Sa vie est faite de rencontres comme celles avec des ecrivains comme Apollinnaire ou Aragon. Il suit l'influence de Paul Cezanne, de Georges Braque et il puise son inspiration dans les allees du Louvre aupres des sculptures antiques de taureaux ou de chevaux.

Apres avoir peint le portrait de Gertrude Stein (une amie des artistes qui leur achete des tableaux et les soutient a une epoque ou ils ne sont ni connus ni reconnus), il dit "Ne vous inquietez pas, elle finira par lui ressembler" non sans humour et ironie. Il sait qu'un portrait est le point de vue de l'artiste. 

Plus tard, il rencontrera au hasard des rencontres d'autres femmes qui deviendront ses muses: Olga, danseuse des Ballets Russes ( il imagine les costumes de scene et le rideau du spectacle du Ballet "Parade"), puis Dora Maar, Marie-Therese Walter et Jacqueline.

-Le sens de l'Art moderne: comprendre, deconstruire, penser la vie et lutter

Comprendre le reel penser l'histoire de l'Art depuis l'Antiquite, s'inscrire dans le temps long de la "longue duree"

"En peinture tout n'est que signe": la toile fait sens pour le spectateur et lui donne une interpretation et une perspective sur le monde.

"L'image que nous avons de la nature, c'est aux peintres que nous la devons. Nous ne la percevons que par eux (...) Il ne faut pas imiter la vie.Il faut travailler comme elle. Sentir pousser ses branches.Ses branches a soi, bien sur, pas a elle. C'est ce que je fais maintenant non?".

Il pense son art, et cherche sa voie personnelle. Il pense l'Histoire, la place de l'Homme dans le monde et l'Histoire de l'Art dans ses evolutions.

Il dit "un tableau etait une somme d'additions. Chez moi, un tableau est une somme de destructions": l'oeuvre d'art n'est pas la pour imiter le reel mais pour lui donner du sens et comprendre le reel.

Il s'agit de donner du sens, poser des questions ( destructurer, penser les structures), deconstruire, donner une explication du monde, interpreter le reel en deconstruisant, en interrogeant, et poser des questions a la maniere d'un philosophe et d'un artiste. Il n'y a pas d'analyse de ses tableaux sans connaissance des evenements qu'il a traverses ( la mort d'un ami, les nouvelles d'un bombardement, des informations sur des massacres de civils en Espagne puis en Coree). Pas d'explications toutes faites de Picasso tant il pense la complexite et eveille les consciences en deconstruisant les prejuges ou les idees toutes faites...Son regard faussement naif parle aux enfants comme aux adultes avec compassion et realisme.

Il faut connaitre l'histoire et les evolutions de l'art pour comprendre sa peinture.

Sa peinture integre les oeuves des civilisations disparues (le Minotaure, la Corrida, les chars antiques) et pose les questions des causes eventuelles de leur disparition.

-Un art engage, citoyen, revolutionnaire, renouvelle, pacifiste qui a foi dans les hommes malgre l'horreur des guerres:

Son but est de connaitre le monde, de faire connaitre, d'interroger un monde complexe, de deconstruire les prejuges et d'adopter un point de vue critique, une distance, un regard, un recul necessaire, et de s'engager contre les guerres et pour les hommes, et contre ce qu'il y a de monstrueux a travers les formes, les dimensions, les volumes, les couleurs et les emotions humaines.

C'est un artiste profondement engage ( l'engagement pour lui est synonyme de partage, de progres et de lutte collective avec l'idee d'un partage et non individualiste du "chacun pour soi") qui dessine la colombe de la paix en 1950 pour denoncer les risques mortels des armes nucleaires susceptibles d'aneantir la civilisation humaine lors de l'Appel de Stockholm.

Il fut compagnon de route du Parti Communiste Francais (auquel il adhere en 1944) qui croit en le progres humain et en la possible humanite de l'homme.

"J'ai voulu par le dessin et la couleur, puisque c'etaient mes armes, penetrer toujours plus avant dans la connaissance du monde et des hommes, afin que cette connaissance nous libere toujours davantage; j'ai essaye de le dire a ma facon ce que je considerais comme le plus vrai, le plus juste, le plus beau, les plus grands artistes le savent bien.Oui, j'ai conscience d'avoir lutte pour ma peinture en veritable revolutionnaire.Mais j'ai compris maintenant que cela meme ne suffit pas. Ces annees d'oppression terrible m'ont demontre que je devais me battre pour mon art, mais de tout moi -meme".

On voit qu'il pense que celui qui embrasse le monde par la connaissance se libere, devient un homme libre susceptible d'agir pour la justice et la verite.

On le voit profondement genereux, humain et resolu a se battre pour l'art et sa vision du monde. Il cite les valeurs du Beau, de l'esthetisme, de la verite et de la Justice.

On le voit humain et homme de progres ( tant dans ses citations que dans ses oeuvres d'art) ayant encore foi dans les hommes en depit du chaos des deux guerres mondiales et des guerres coloniales (1937: denonciation de la barbarie de l'aviation nazie sur la ville espagnole de Guernica et 1953: denonciation de la Guerre de Coree inspiree de Goya).

Il s'essaye a la ceramique a la fin de sa vie (faience de Vallauris et de St Paul de Vence et a Vauvenargues) et nourrit sa reflexion d'autres supports.

Il cultive le beau et l'optimisme pour lutter contre les noirceurs du temps et il met en avant les animaux, les femmes et les enfants ou les vieillards. Il est du cote de l'innocence, des couleurs et de ceux qui souffrent. On a toujours quelque chose a apprendre des artistes qui voient le monde avec acuite et reflechissent . Il.est du cote de la liberte, de l'Egalite et de la fraternite. Pour lui, les sujets de sa toile sont ses freres humains (influence par l'Espagne andalouse et la tauromachie, fut-il malgre tout impregne d'une vision chretienne universaliste de fraternite des hommes meme s'il etait laic?). On ne peut pas comprendre Picasso si on ne croit pas en la possible humanite de l'Homme et de la fraternite reelle ( tous les humains sont freres a ses yeux et partagent une meme communaute de destin surtout lorsqu'ils sont frappes par un fleau collectif comme la guerre).

 

L'apport de Picasso dans l'Art moderne est irremplacable! De plus, né en Espagne, et mort en France, sa patrie d'adoption, il est un enfant de la République Française fraternelle et citoyenne, patrie des Arts.

Pour decouvrir l'art moderne:

Centre Pompidou, musee d'Art Moderne de la Ville de Paris.

www.http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-PICASSO/ENS-picasso.html.

 

Musee Picasso dans le Marais a Paris, musee consacre a Picasso.

http://www.museepicassoparis.fr/

 

Musee Picasso de Vallauris (Alpes -Maritimes)

www.https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/picasso/

 

Musee Peggy Gugenheim de New York

https://www.guggenheim.org/

 

le MOMA. Museum of Modern Art of New York.

https://www.moma.org/artists

 

Palais de Tokyo a Paris.

 https://www.palaisdetokyo.com/

 

 

Magnifique livre de Serge Linares, "Picasso et les ecrivains", Citadelles et Mazenod, 2013.

Famille d'acrobates avec un singe, 1905, Picasso, gouache, aquarelle, pastel et encre de chine sur carton, 104×75cm, Goteborg, Goteborg Museum.

Briqueterie a Tortosa, 1909, huile sur toile, 50,7×60,2 cm, St Petersbourg,.musee de l'Ermitage.

Famille de Saltimbanques (les Bateleurs), 1905, huile sur toile, 212,8 cm× 229,6cm, Washingtin, National Gallery of Art.

Guillaume Apollinaire.

Guillaume Apollinnaire

Nu a la draperie, 1907, huile sur toile,,152 cm× 101 cm, St Petersbourg.Musee de l'Ermitage

Guernica, 1937, musee du Prado, Madrid .
Picasso a assiste a la Premiere Guerre Mondiale puis au bombardement de Guernica. Il prend la defense des humains et dew animaux qui souffrent de la guerre. Il se place dans une vision.de foi sans l'Homme et denonce les atrocites que ceux-co peuvent commettre contre leurs freres er leurs semblables