Société, culture et politique dans la France du XIXè siècle

Niveau concerné (cycle 3 ou cycle 4)

cycle 4

Classe

Quatrième

Point du programme abordé

Conditions féminines dans une société en mutation

Compétences mises en œuvre

 s’informer dans le monde du numérique.
 analyser et comprendre des documents.travailler avec des sources variees (romans, peintures, cartes postales, photographies anciennes, affiches publicitaires, objets du quotidien).
 pratiquer différents langages en Histoire.
 coopérer et mutualiser. Se preparer en Histoire des Arts

Se reperer dans le Temps.

Acquerir une culture humaniste commune. Connaitre des oeuvres du patrimoine commun.

Acquerir une sensibilite et un jugement.

Emc travailler sur l'egalite entre les hommes et les femmes.

Culture humaniste/ patrimoine immateriel et oeuvres/ connaissance des Arts et de l'Histoire.

Anna Gould est une riche americaine qui participe a la vie mondiaine parisienne vers 1900.
Photo ancienne.chez le photographe.

Carte postale vers 1900.

Carte postale vers 1900. Pinteresr

SOIREE A L'OPERA - ERNEST ROUART
Musee d'Orsay

Jean Béraud voit le jour à Saint-Pétersbourg avec sa jumelle Mélanie lorsque son père, sculpteur, travaille probablement au chantier de la cathédrale de Saint-Isaac. Après la mort de son père, en 1853, sa mère Geneviève Eugénie Jacquin rentre à Paris avec ses quatre enfants2.

Il suit des études au Lycée Bonaparte, puis devient l'élève de Léon Bonnat à l'École des beaux-arts de Paris et débute au Salon de 1872. C'est en 1876 qu'il connaît le succès avec son tableau Le Retour de l'enterrement.

Il devient un des principaux peintres de la vie parisienne. Il peint avec acuité, et parfois avec ironie, le milieu feutré de la bourgeoisie, les petits métiers, l'ambiance des cafés, les scènes de la vie quotidienne des rues de Paris. Il est l'auteur environ 200 portraits. Il est un des fondateurs de la Société nationale des beaux-arts, avec Rodin, Joseph Meissonnier et Puvis de Chavannes, en 1890. Il en devient le vice-président

Automobile Cottereau de Dijon, une entreprise qui n'existe plus.

1888
Dans le Doubs, à Beaulieu, les ouvriers commencent à produire des cycles Peugeot. Sur une affiche interne, un des frères Peugeot montre leurs modèles de cycles à un petit comité de familles bourgeoises, aussi fier que s’ils avaient de nombreux chevaux " Voilà mes écuries ! ".

1888
Dans le Doubs, à Beaulieu, les ouvriers commencent à produire des cycles Peugeot. Sur une affiche interne, un des frères Peugeot montre leurs modèles de cycles à un petit comité de familles bourgeoises, aussi fier que s’ils avaient de nombreux chevaux " Voilà mes écuries ! ".

GERVEX Henri (1852 - 1929) Une soiree au Pre Catelan, Musee Carnavalet.

Henri Gervex
(1852 - 1929)

Lieu d'exposition:

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
1909
Huile sur toile (tableau acquis par un don en 2001).
Hauteur: 217 cm Longueur: 318 cm
P 2669
 
Un lieu a la mode: Au rcœur du bois de Boulogne, on reconnaît sans peine le superbe pavillon Napoléon III installé là depuis 1905.
Le milieu bourgeois parisien vers 1909: industriels de l'automobile, aviateurs et elegantes Dames.Un milieu de l'elite bourgeoise.

A plusieurs reprises, Gervex peignit de grandes compositions représentant  des membres de la société élégante de Paris dans des endroits à la mode. dans cette toile, commandée par M. Mourrier, directeur du Pré Catelan, on peut reconnaître Anna Gould et son second mari, Hélie de Talleyrand, Lyane de Pougy, célèbre demi-mondaine, mais aussi, symboles de la modernité, l'aviateur Santos-Dumont et le marquis de Dion, constructeur automobile.

 
Auteur de la notice : Jean-Marc Léri
Description iconographique

La tradition identifie certains personnages comme suit : au centre, de dos, Anna Gould faisant face à son second mari, le duc Hélie de Talleyrand-Périgord, et à madame Gervex. Au fond, le comte et la comtesse Greffulhe s'apprêtant à monter en voiture. À l'intérieur du restaurant, le marquis de Dion (baie de droite), Lyane de Pougy (baie centrale), et Alberto Santos-Dumont (baie de gauche).

Commentaire historique

Le restaurant fut construit en 1905. Le tableau, commandé par Léopold Mourrier, propriétaire des lieux, fut présenté au Salon de la Société nationale des beaux-arts de 1909, n°491.

Les loisirs des femmes de la Grande Bourgeoisie fortunee se diversifient:

 Elles roulent en velo, pratiquent la course automobile et revendiquent leur liberte avant 1914.

Elles sont feministes. La Duchesse d'Uzes heritiere des champagnes Veuve Clicquot est ouverte aux idees nouvelles tout en pratiquant les loisirs de sa classe sociale comme la chasse en foret de Rambouillet.

De nombreuses cartes postales la montre en tenue d'amazone pour la chasse a courre.

Elle revendique une amitie avec Louise Michel. Elle est pour la liberation des femmes 

 

Anne de Mortemart-Rochechouart
(1847-1933) en tenue de chasse a courre

Arrière petite fille de la veuve Cliquot, fille du comte Mortemard Rochechouart et de la comtesse née de Chevigné, veuve en 1878 du XIIe Duc d’Uzès, Jacques Emmanuel de Crussol. Grande militante féministe elle sera aussi connue par ses goûts pour la chasse, l’automobile et les arts.carte postale debut XXeme siecle

La Duchesse d'Uzes est l première femme à obtenir son permis de conduire automobile, Présidente de l’Automobile Club féminin de France, elle prit son baptême de l’air en ballon, puis en avion à 80 ans.

En 1907, elle fit voter une loi afin que les femmes puissent disposer librement de leur salaire. Nee dans une famille de la noblesse francaise la plus ancienne (les Mortemart) et appartenant aux reseaux de la grande Bourgeoisie Francaise, elle fut feministe et amie de Louise Michel.

Elle fut presidente du chic Automobile Club de Paris.
1898

Une femme en automobile à la Belle Époque.

La fin du XIXe siècle voit l'apparition de la production industrielle de l'automobile. D'abord passagères aux côtés de quelques inventeurs comme Levassor ou Renault, les femmes s'installent rapidement au volant. Dès 1898, on trouve des exemples de femmes intrépides conduisant des bolides, telles que la duchesse d'Uzès et Camille du Gast. Mais la société masculine ne voit pas toujours d'un bon oeil la prise du volant par les femmes. En effet, les conductrices attirent les critiques, et la presse s'évertue à les décourager de la pratique de ce sport qu'est l'automobilisme.

Si leurs attitudes face à la « locomotion nouvelle » sont partagées, les femmes sont quand même de plus en plus nombreuses à passer leur permis de conduire. Faire de l'auto, au-delà du plaisir physique procuré, donne aux femmes le moyen de s'exprimer, de découvrir leurs aptitudes à l'autonomie.

Ainsi le couple femmes/automobiles provoque quelques changements dans la condition socioculturelle des femmes.http://www.maitron.org/recherche/mvtsoc/num192.htm#buisseret  (désolé ce site n'existe plus) 

1899: La première femme à avoir bénéficié du permis de conduire.

La Famille de Crussol d’Uzès a fourni un grand nombre de personnalités à l’Histoire de France dont la plus célèbre est sans conteste la Duchesse Anne De Crussol d’Uzès qui fut notamment la première femme française à obtenir le permis de conduire, et une amende pour excès de vitesse à 40 Kms/h..(NOTA GM : La duchesse d'Uzès est la première à faire les frais du code de la route. En 1899, elle reçoit une contravention pour avoir dépassé les 20 km/h autorisés place Saint-Augustin.)http://www.uzes-tourisme.com/sitefr/histoire/uzetiens/uzetiens.htm 

Le premier miroir rétroviseurs.

En France, la Duchesse d'Uzès, la première femme au monde à avoir bénéficié d'un permis de conduire, en avait fait doter ses voitures dès avant 1910.

On les voit apparaître aux États-Unis un peu plus tard, à l'occasion du Grand Prix d'Indianapolis de 1911, sur la voiture de Mormon Wasp, qui gagnera l'épreuve. On en trouve quelques-uns, ici et là, à titre d'accessoire, peu avant la guerre de 1914. Dès la fin de celle-ci, au cours des années 20, ils s'affirment comme équipements de série.

Par la suite, ils feront l'objet d'une réglementation précise et de nombreuses améliorations.

http://www.histomobile.com/dvd_histomobile/fr/invent/33.asp source nemausis.com