Un masque met 400 ans à se désagréger dans la nature

Dans la nature, les masques mettent 400 à 450 ans à se désagréger, à l’instar des lingettes, des couches ou encore des serviettes hygiéniques, fabriquées avec des textiles « non tissés polypropylènes ». Au regard de la grande consommation de masques, il apparaît alors impératif d’organiser une filière de collecte et de recyclage pour ces nouveaux déchets qui vont s’amonceler.

Mais ce n’est pas si simple. Car ces protections jetables, à usage unique et potentiellement infectieuses, ne peuvent pas être recyclées dans les centres de tri. « Surtout pas !, martèle Armelle Sicot, directrice de la communication du Smedar, le Syndicat mixte d’élimination des déchets de l’arrondissement de Rouen (Seine-Maritime). Il ne faut jamais mettre les masques au recyclage, ni les mouchoirs, ni les gants, ni les lingettes… On met ces déchets dans les ordures ménagères et on attend 24 heures avant de les envoyer à la collecte. Nous les incinérerons ensuite. »

Bien porter son masque, la base

Pour bien porter un masque, déjà, il faut apprendre à l’utiliser de façon adéquate, pour ne pas risquer de se contaminer en touchant la face avant, potentiellement souillée par des postillons, comme nous l’expliquions dans un précédent article.

Quand on l’a sur le visage, il faut réprimer le réflexe de le toucher ou de le remettre en place, sous peine de devoir se relaver les mains, à chaque fois.

Il ne faut pas non plus le laisser pendre à son cou comme un foulard, ou le monter sur son front, au risque de le contaminer. Ni le partager avec quelqu’un d’autre.

Des masques en tissu sont distribués un peu partout, par les collectivités ou en entreprises. (©Illustration/Adobe Stock)

Pour jeter son masque à usage unique

La durée d’utilisation d’un masque à usage unique est en général de quelques heures, en fonction du modèle. L’Agence national du médicament recommande de ne pas le porter plus de quatre heures. Il faut donc en prévoir plusieurs pour une journée hors de chez soi.

Il est recommandé de le jeter au bout de ces heures d’utilisation ou dès qu’il est mouillé ou endommagé, mais pas n’importe comment.

Pour enlever un masque et le jeter, il faut : 

  • Se laver les mains, avant et après, et enlever le masque en ne touchant que les lacets ou les élastiques, sans toucher l’avant, potentiellement contaminé.
  • Le mettre dans un petit sac plastique dédié, voire dans un deuxième emballage en cas de déchirure du premier sac.
  • Le gouvernement préconise qu’une fois ce sac rempli, il doit être « soigneusement refermé, puis conservé 24 heures ».
  • Après 24 heures, il doit être jeté dans le sac poubelle des ordures ménagères.

Les masques à usage unique (comme les mouchoirs, lingettes et gants) ne doivent pas être mis dans la poubelle des déchets recyclables ou poubelle jaune, alerte le gouvernement.