Conditions feminines au XIXeme siecle 4eme

 

Société, culture et politique dans la France du XIXè siècle

 

Niveau concerné (cycle 3 ou cycle 4)

 

cycle 4

 

Classe

 

Quatrième

 

Point du programme abordé

 

Conditions féminines dans une société en mutation

 

Compétences mises en œuvre

 

 s’informer dans le monde du numérique.
 analyser et comprendre des documents.travailler avec des sources variees (romans, peintures, cartes postales).
 pratiquer différents langages en Histoire.
 coopérer et mutualiser. Se preparer en Histoire des Arts

 

Se reperer dans le Temps.

 

Acquerir une culture humaniste commune. Connaitre des oeuvres du patrimoine commun. Connaitre des oeuvres celebres du patrimoine artistique et culturelle (Ecole Impressionniste, histoire du costume et des objets, histoire sociale et histoire populaire/ histoire de Paris) 

Histoire de la sociabilite au XIXeme siecle et des lieux de sociabilite.

 

Acquerir une sensibilite et un jugement.

 

Emc travailler sur l'egalite entre les hommes et les femmes.

 

Histoire

Comment Renoir represente-t-il les loisirs des femmes du peuple dans son Art?

Un ete a Montmartre, il observe les danseurs au pied du moulin de la Galette. La foule bavarde et au loin, des couples virevoltent. Renoir reve et prend le pinceau....voici un de ses chefs-d'oeuvres du Paris d'antan....

Le Bal du moulin de la Galette est une huile sur toile du peintre impressionniste français Auguste Renoir, réalisée en 1876. Le tableau actuellement conservé au musée d'Orsay, à Paris

Detail: les amis du peintre.

Un couple de danseurs.

Touches impressionnistes.

Presentation de l'oeuvre: (nom de l'oeuvre, peintre, date; lieu de conservation, dimensions).

 

Le Bal du moulin de la Galette est une huile sur toile du peintre impressionniste français Auguste Renoir, réalisée en 1876. Le tableau actuellement conservé au musée d'Orsay, à Paris a été acquis en 1894 par legs du peintre et collectionneur Gustave Caillebotte. Il mesure 131 × 175 cm.

Ecole impressionniste.

Une guinguette est un lieu festif dedie a la danse au XIXe siecle. Renoir peint le Paris populaire et festif, celui des cousettes et des ouvriers, des etudiants et des artistes  il peint le mouvement de la danse, l'instant present et la joie de vivre tous ensemble.

Analyse par plans:

Au premier plan: les amis de Renoir.

 

Renoir se rendait au Moulin de la Galette accompagné de ses amis. C’est donc tout naturellement qu’il les représente attablés, dans la partie droite de la composition. Portant un canotier, un stylo à la main, on reconnait son grand ami Georges Rivière, journaliste et critique d’art.

 

Au second plan: un couple de danseurs

Près de lui se trouvent les peintres Franc-Lamy et Norbert Goeneutte, ainsi que deux modèles, les sœurs Jeanne et Estelle, qui se ressemblent beaucoup. Ils discutent et partagent ensemble des verres de grenadine, la traditionnelle boisson de l’été. Le tableau celebre l'amitie et l'art de vivre populaire des bals populaires.

Sur la gauche, un couple de danseurs est particulièrement mis en avant. Il se trouve dans la lumière, et dispose d’espace autour de lui. Ce couple semble suspendu durant la danse, interrompant un instant leur polka pour regarder le peintre, et ainsi le spectateur.

Le jupon noir de la femme tranche avec la clarté pastel de la robe rose pâle qu’elle porte.

 

Cette jeune femme n’est autre que Margot, modèle et amante d’Auguste Renoir. À son bras, arborant un léger sourire, portant une pochette de costume, se trouve le peintre cubain Pedro Vidal de Solarès.(source kazoart.com).

 La technique picturale:

Le traitement de la lumiere pat la touche impressionniste

Le soleil filtre à travers les arbres, par le biais de touches rondes, de couleur plus claire, roses ou blanches, réparties un peu partout dans la composition. Ceci est bien observable autour du couple de danseurs, ou par exemple sur les cheveux de la fillette au premier plan. Cette lumière naturelle et complexe inspire une sensation de mouvement et assure une unité à l’ensemble de la toile.

En plus de ce traitement particulier de la lumière, Renoir ose la touche impressionniste dans Le Bal du Moulin de la Galette, volontairement floue, même au premier plan, et supprime le dessin des contours de ses figures. Il s’inscrit ainsi pleinement dans les recherches picturales du mouvement impressionniste, en plein essor à cette période.

 Le costume feminin.evolue au fil du XIXeme.

Les femmes vont peu a peu porter deux pieces: un corsage et une jupe..le corset entrave les mouvements et des medecins justifient meme le port du corset. Quand on lit leurs textes, on en reste pantois. Pour eux, la femme inferieure juridiquement dans le Code Napoleon doit etre redressee dans le corset! La mysogynie affleure dans leurs textes!

Le Dr Richerand (1779 – 1840) avance l'idée que le « ventre saillant » est un obstacle à la station debout. Le discours médical (au cours d'un siècle travaillé en profondeur par la préoccupation hygiéniste) considère comme structurelle et « constitutive » la fragilité féminine rendant indispensable le recours à un tuteur vestimentaire. Le Dr Delmas : « Le corset est la charpente du corps de la femme. C'est le soutien de l'édifice ». Le Dr Becquerel (dans « Traité élémentaire d'hygiène publique et privée », 1877) : « L'opulence, la laxité, la pesanteur des formes requiert le port d'un corset, dans une idée de maintien ».

 

En résumé :         - La femme ne doit pas être empêchée de respirer, expliquant ainsi les larges décolletés.
                               - La station debout ne doit pas être gênée par le ventre.
                               - Le corset est le tuteur idéale pour combattre la « mollesse naturelle » des chairs féminines.

Renoir est aux antipodes de cette vision retrograde a la meme date (vers 1874 sous la IIIeme Republique pourtant!) 

 

 Source josevivas.fr histoire des arts

Costume feminin. Vers 1870.

Costume feminin vers 1870.

Vers 1870.

Costume feminin vers 1870.

Au bal du moulin de la Galette, Henri de Toulouse-Lautrec.