Alexandra David-Neel a vecu de 1868 a 1969.

Alexandra David-Neel, feministe et intellectuelle, femme libre du XIXe siecle.

Source: Historia, numero 843, Mars 2017.
"Alexandra David-Neel, La voie de la sagesse" article de Pascal Marchetti-Leca.


Qui est Alexandra David-Neel?

Une feministe du XIXeme siecle.
Une vie de roman.

A l'age de 43 ans, cette aventuriere convertie au bouddhisme repond a l'appel de l'Orient.

1- Une education republicaine:

Jeunesse et formation

Ses parents:


Ses parents sont Louis Pierre David (1815-1904) et Alexandrine Borghmans (1832-1917).

Son pere est un instituteur issu d'une famille protestante (huguenot).
C'est un ami du geographe Elisee Reclus.
Sa mere est la fille adoptive du maire de Louvain.

Son pere est un Republicain dans l'ame, oppose au Prince-President Louis Napoleon, comme son ami Victor Hugo.
Il se refugie en Belgique ou il se marie en 1854.

Idealisme paternel.


Il eduque sa fille dans la soif de justice et le gout des sciences.
Il rentre en France a la faveur d'une amnistie imperiale.

La petite Alexandrine-Marie nait le 24 Octobre 1868.
Les parents se querellent sur son education.
Elle est baptisee catholique sous l'action de sa mere puis protestante par son.pere!

En Mai 1871, son pere lui montre les corps des Communards pour qu'elle "garde un souvenir impressionnant de la ferocite humaine".

Alexandra est rebelle :"j'etais denuee de coquetterie et je meprisais le confort".
Elle se sent proche de son pere.


Elle apprend a trouver une force interieure:
"C'est en soi qu'il faut cultiver la flamme qui rechauffe.C'est sur soi seul qu'il faut s'appuyer!".
C'est une femme libre.


Elisee Reclus (1830-1905) est un geographe libertaire, Communard et ami proche de son pere. Il l'initie aux theories anarchistes et met un point d'honneur a la sensibiliser au combat des feministes de son epoque.

Journaliste, cantatrice





Mlle David s'essaie au journalisme.
Elle ecrit pour le journal "La Fronde" fonde par Marguerite Durand et dirige par des femmes.
Elle devient franc-maconne. Elle a la revelation au Musee Guimet en observant les objets d'Antiquite Asiatiques.
Elle se convertit au bouddhisme des 1889 et perfectionne son anglais. Elle apprend le sanscrit et le tibetain.
Elle choisit l'independance et la liberte.
Elle decroche un prix de chant au Conservatoire Royal de Bruxelles.
Elle prend le nom d'Alexandra Myrial et chante Carmen.
Elle voyage en Inde, a Hanoi en Indochine puis  en Grece ou elle chante.
Entre 1897 et 1900, elle partage la vie du musicien Jean Haustont qu'elle a rencontre dans un club anarchiste et qui partage sa passion pour l'Asie.
Elle ecrit un drame lyrique, "Lidia".

2-Une vie de voyageuse a la fin du XIXeme siecle.


Elle se produit a l'Opera de Tunis.
Elle rencontre l'ingenieur des Chemins de Fer Philippe Neel de Saint-Sauveur ( 1861-1941).
Ils font du voilier et se marient le 4 Aout 1904 devant le Consul de France a Tunis.

Philippe lui suggere un voyage en Asie.

Elle embarque pour l'Inde le 9 Aout 1911.
Elle se rend en Inde, au Tibet puis en Chine.

Dans le monastere de Sikkim, elle se lie d'amitie au jeune Arthur Yongden (1899-1955) qu'elle adopte en 1929.
Elle rencontre le Dalai-Lama a Lachen ou on lui decerne le nom religieux "de Lampe de la Sagesse".
Elle arpente le Tibet, le Japon, la Coree, la Chine ou deguisee en mendiante, elle reussit la prouesse d'entrer dans la Cite interdite de Lhassa.

3- Gloire mediatique

Elle achete une maison dans les Alpes de Haute-Provence.
Elle donne des conferences aux quate coins de l'Europe et voyage encore en Chine.
Elle realise une ultime retraite au Tibet de 1937 a 1946.

Elle se retire dans sa "forteresse de la meditation" a Digne-Les-Bains ou elle poursuit ses travaux.
Le 8 Septembre 1969, elle s'eteint.

Competences travaillees:

-se reperer dans le temps et dans l'espace.

-s'informer dans le monde du numerique.

-connaitre une femme libre du XIXeme siecle.

-en Histoire: connaitre les conditions feminines au XIXeme siecle (se reperer dans le temps, connaitre des figures inspirantes de la Liberte et de la lutte pour la fraternite et l'egalite ici une femme au parcours singulier et original).

-en geographie: une exploratrice de l'Asie au XIXeme siecle (cf. Conquetes et societes coloniales au XIXeme siecle).

Une quete spirituelle et une recherche de l'harmonie.

References: 

Emission a ecouter "Au Coeur de l'Histoire sur Europe 1" consacree a Alexandra David Neel par l'Historien Fabrice d'Almeida, "Alexandra David-Neel, l'aventure chevillee au corps", Europe 1.podcast sur Youtube

-article de la revue Historia, Mars 2017, Alexandra David-Neel, "la voie de la sagesse" par Pascal Marchetti-Leca.

-Emission consacree a Alexandra David-Neel sur France Culture."La premiere Occidentale entree au Tibet".

 

Elle voyage en Chine,aj Tibet, au Vietnam et en Birmanie! Quel destin original !