Carte du peuplement et des densites de population en Afrique.
Carto de Mars Avril 2019.

Carto mars -Avril 2019. Numero 52

Carto de Mars-Avril 2019 numero 52

Classe de 4ème, Thème 3 : Des espaces transformés par la mondialisation. Les dynamiques d’un grand ensemble géographique africain (au choix : Afrique de l’Ouest, Afrique orientale, Afrique australe)

1,2 milliard d'habitants en Afrique

D'apres la carte des villes et de l'urbanisation en Afrique, on observe que le Maghreb est tres urbanise.

Les taux d'urbanisation progressent. 

Les grandes villes sont Le Caire (9,9 millions d'habitants en 2018), Lagos (20 Millions d'habitants en 2020) au Nigeria, Johannesburg (5,7 Millions d'habitants en 2020) et Le Cap (3,7 Millions d'Habitants au Cap en 2020) en Afrique du Sud (57 Millions d'habitants). Dakar compte 3 Millions d'Habitants. Abidjan compte 4,7 millions d'habitants en 2020.

Kinshasa au Congo compte 11 Millions en 2017.

Le littoral de la mer Mediterrannee, l'Ouest Africain et l'Afrique du Sud sont les ensembles les plus peuples.

Le Sahara est une zone vide d'hommes, le desert de Namibie ou du Kalahari ou la foret equatoriale sont peu peuples. Il y a des pays tres peuples comme le Nigeria (200 Millions d'habitants en 2018), l'Egypte ( 100 Millions d'Habitants en Fevrier 2020) ou l'Ethiopie (198 Millions d'Habitants en 2018).

Le continent compte pres de 1,2 Milliard d'habitants.

Urbanisation et villes en Afrique (2014)

Le classement de l’IDH évalue le niveau de développement humain des pays (189 au total), en se basant sur plusieurs données impliquant, entre autres, le niveau d’éducation de la population, la santé et le revenu.

Carte des ressources naturelles d'Afrique en 2017.

Geographie. L'Afrique dans la mondialisation

 

 Geographie

Geographie. Programme de 4eme

 

Quels sont les atouts de l'Afrique dans la mondialisation? ( ceci est la question-problematique a laquelle le cours repond).

Le continent Africain compte pres d'1 milliard d'habitants  Il est longtemps reste en marge de la mondialisation, oublie des grands flux de circulation d'hommes, de marchandises ou de capitaux. C'est un continent pauvre. 

C'est une terre d'emigration. On a vu les images des migrants tentant de fuir la misere, les guerres, les famines et le changement climatique ( secheresses, mauvaises recoltes).

Cependant, le continent Africain ne manque pas d'atouts grace a ses abondantes ressources naturelles, sa population jeune et dynamique et la variete de ses paysages.

 

I- Une croissance économique forte

 

 
  • L’Afrique a une croissance économique élevée : son produit intérieur brut (PIB) augmente en moyenne de 5,4 % par an depuis 2000. 
  • Après les années 1990 marquées par de multiples guerres et un génocide (Rwanda), une relative stabilité a permis le décollage économique du continent. La croissance est portée par la demande mondiale de matières premières, le développement des infrastructures et la consommation.. 
  • La place de l’Afrique dans la mondialisation reste réduite (source: le Livre Scolaire 4eme geographie) : le continent ne reçoit que 4 % des investissements directs à l’étranger (IDE) mondiaux. 80 % des emplois sont informels ( petis metiers de rue).

 

II- Un développement humain faible

 
  • Les niveaux d’éducation, de santé et de revenu progressent : sur 54 pays, 17 ont un IDH moyen ou élevé. Mais l’Afrique reste un continent peu développé : 35 pays font partie des pays les moins avancés . 
  • Les inégalités sont fortes entre les villes et les campagnes, entre les femmes et les hommes. - Cette très forte croissance urbaine se traduit surtout par l'étalement urbain et l'importance des bidonvilles qui regroupent près de 60% de la population urbaine du continent. En République Centrafricaine, au Soudan ou au Tchad, c'est près de 90% de la population urbaine qui vit dans un bidonville. Nairobi (capitale du Kenya), qui a vu sa population passée de 120.000 habitants en 1950 à plus de 3 millions aujourd’hui, compte environ 200 bidonvilles (l'un d'eux, Kibera a Nairobi, est considéré comme le plus gros bidonville d'Afrique et regroupe 700.000 habitants).
  • La situation dans les bidonvilles est le plus souvent déplorable et les maladies (notamment celles liées à l'insalubrité de l'eau) engendrent une forte mortalité (seule 30% de la population subsaharienne est raccordée à des installations sanitaires de base, contre 90% en Afrique du nord). Les habitants vivent de travaux precaires ( vendeurs de rue ambulants, artisans, commercants, petits jobs).
  • L’Afrique compte 1,2 milliard d’habitants en 2019. La population est en forte croissance. Elle devrait atteindre 2 milliards en 2050.
  • La mortalite infantile des moins de 5 ans reste elevee. La fecondite varie ( de 2 enfants par femme au Maghreb a 6 au Niger).
  • C’est un défi en termes de sécurité alimentaire, d’éducation et d’accès au marché du travail.
  • Peu urbanisée, l’Afrique est le continent où la croissance urbaine est la plus forte. Cette croissance est alimentée par un fort exode rural.
  • Les malades du Sida sont 40 millions dans le monde dont une majorite en Afrique.
  • Les capacites en reanimation sont de 8000 lits pour l'ensemble du continent.

 

III- Des ressources naturelles abondantes a mettre en valeur

Les plus importantes ressources de cobalt, utilisé dans la fabrication des téléphones et ordinateurs portables se trouvent au Rwanda et en République Démocratique du Congo (RDC).

La RDC fournie, à elle seule, plus de la moitié des besoins mondiaux en minerai de cobalt.

En ce qui concerne l'or et le diamant, certains pays africains font parties des plus grands acteurs du secteur.

Le Botswana, l'Afrique du Sud et la RDC sont parmi les plus grands producteurs de diamant au monde avec la Russie et le Canada. Pour l'or, c'est l'Afrique du Sud et le Ghana.

Utilisé comme combustible dans les centrales nucléaires, l'uranium est l'un des autres atouts du continent.

Compte tenue des capacités de production, le Niger et la Namibie se placent respectivement en 4 ème et 5 ème position des producteurs d'uranium dans le monde après le Kazakstan, le Canada et l'Australie.

Ces ressources attirent les grandes entreprises transnationales comme Total au Gabon ou en Cote d'Ivoire et les investisseurs americains, russes ou chinois. La Chine a achete des terres en Afrique et a construit de nombreuses infrastructures.

Exemples d'investissements chinois en AfriqueEn Afrique subsaharienne, recense AidData, la Chine a notamment financé un boulevard périphérique de 320 millions de dollars autour d'Addis-Abeba, une ligne ferroviaire à 3 milliards de dollars entre Addis-Abeba et le port balnéaire de Doraleh, à Djibouti, une autre ligne à 4 milliards de dollars entre Nairobi et le port de Mombasa ou encore une route à 600 millions de dollars entre Port-Gentil et Libreville, au Gabon. L'argent chinois coule à flots mais pas pour des raisons d'aide publique au développement.

 

Source Carto. Numero 52 Mars Avril 2019.