Les pays riches et développés peuvent être touchés comme les autres par des risques technologiques et industriels: on observe les nombreux exemples de marées noire dûes au transport de pétrole nécessaire au transport automobile et aérien. En 1978, l'Amocco Cadix déverse son pétrole au large de la Bretagne tuant les animaux marins et les oiseaux, de nouveau la Catastrophe de l'Erika est une catastrophe qui est une marée noire en 2 décembre 1999. les rochers bretons gardent encore les stigmates de la catastrophe, noircis par le pétrole huileux. D'autres cas sont illustrés par les accidents liés à des industries par exemple, Bhopal en Inde (1984) ou les déchets toxiques du Probo Koala en Côte d'Ivoiren ou encore les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima. Le risque le plus grave est le risque nucléaire car la radioactivité contamine durablement les sols, les eaux, les sous-sols et l'atmosphère.
Les pays émergents peuvent être concernés car ils sont parfois moins équipés. La pire catastrophe industrielle et chimique est celle de Bhopal en Inde.

La ville de Tchernobyl est une ville située à 96 km au Nord de Kiev, la capitale de l'Ukraine, en Europe Centrale et Orientale. C'est une ville-fantôme qui est aujourd'hui dans la "zone d'exclusion" à cause de la radioactivité enregistrée le 24 avril 1986; près de 30 ans ont passé; la radioactivité est le risque majeur de longue durée le pire à affronter pour les sociétés humaines. 350 000 personnes ont dû quitter leur logement et la catasrophe a eu un impact sur la santé et la psychologie des humains. (image La Croix Mars 2019). La catastrophe de Tchernobyl est la plus grave catastrophe nucléaire du XXème siècle. La nature a repris ses droits et la ville compte aujourd'hui près de 125 habitants (essentiellement employés dans le nucléaire). Le nuage radioactif s'est répandu en Europe de l'Ouest et notamment en France (étant à l'origine de problèmes de santé chez les Européens).

la centrale nucléaire de Fukushima au Japon a été touchée par une catastrophe nucléaire le 11 mars 2011 et dans les jours qui ont suivi. Image Sciences et Avenir.

Un employé Japonais de Tepco, compagnie d'électricité, à laquelle appartient la centrale nucléaire de Fukushima, montre les travaux de démantèlement de la centrale abîmée et hors-d'usage en mars 2019. La Croix. mars 2019. Le Japon, pourtant grande puissance mondiale et technologique, n'a pas été épargné par le risque industriel. Le pays est pourtant encore traumatisé par les deux bombes américaines qui avaient été lancées en 1945. Le risque nucléaire existe encore.

la ville de Miyaco subit le déferlement de la Vague Géante de 30 m de haut en Mars 2011, conséquence du séisme sous-marin, à près de 300 km de Tokyo au Nord Japon.

Cours Classe de 5ème

Géographie

Prévenir les risques technologiques et industriels

 

 

Comment prévenir les risques technologiques et industriels ? (question-problématique du cours à laquelle le cours doit répondre)

 

 

un risque industriel* :

 

un danger potentiel pouvant affecter une population.

 

La prévention d'un risque*est le fait de l'anticiper et de préparer la réponse ou la gestion du risque.

 

 

Une catastrophe est un événement brutal d'origine naturelle ou humaine entraînant des victimes et des dégâts ou des destructions.

Ex : séismes, inondations, nuages toxiques. Dans le cas des risques technologiques, il s'agit d'une origine humaine liée aux industries, usines, bateaux transportant du pétrole ou du gaz (supertankers) ou par exemple, des risques nucléaires.

 

I- Quelques exemples de catastrophes industrielles

 

1945 : bombes nucléaires de Hiroshima et de Nagasaki faisant des milliers de morts/ Le monde prend conscience de l'ampleur du risque lié au nucléaire. Albert Camus présente un célèbre texte pour dénoncer le risque nucléaire. Les Etats-Unis se livrent à des essais nucléaires dans le désert du Nevada et la France procède à des essais nucléaires dans le Pacifique jusque dans les années 1990 et les effets de ces esssais ne sont pas connus.

 

1954 : dans les années1950 : le barrage de Malpasset cède le 2 décembre 1959. Le barrage cède suite à des malfaçons et le déferlement en aval fait 423 morts et des dégâts matériels. C'est l'une des plus grandes catastrophes civiles françaises du XXème siècle.

 

1978 : l'Amocco Cadix est un navire à l'origine d'une nappe de pétrole sur les côtes Atlantiques et de marée noire en Bretagne .

 

1984 : Catastrophe de Bhopal survient le 3 décembre 1984 suite à la conséquence de l'explosion d'une usine filiale de la firme étatsunienne UNION CARBIDE produisant des pesticides et qui a dégagé 40 tonnes d'isocyanate de méthyle, un gazmortel asphyxiant faisant environ 37 000 morts dans les premières semaines.

 

lire le livre de Dominique Lapierre et Javier MORO « Il était minuit cinq à Bhopal ». L'usine se situait près de la Ville de Bhopal dans le centre de l'Inde. Les victimes habitaient le bidonville de Khasi Camp.

 

 

1986 : la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en Ukraine (URSS)est un accident nucléaire majeur survenu le 26 Avril 1986 dans la centrale nucléaire Lénine, située à l'époque dans l'ancienne République Socialiste d'Ukraine.

 

C'est un accident nucléaire majeur de niveau 7.

 

Il s'agit de la plus grave catastrophe nucléaire du Xxème siècle qui a surpassé celle

de Fukushima, contaminant pour des siècles la zone autour de la centrale. De nombreux malades sont aujourd 'hui encore soignés pour des maladies liées à la radioactivité.

 

La ville de Tchernobyl en Ukraine aujourd'hui dans la zone d'exclusion, la nature a repris ses droits mais la zone est encore contaminée pour de nombreuses années par la radioactivité (image IstockPhoto). Les travaux de décontamination ont commencé immédiatement. Une zone d’exclusion a été créée autour de la centrale nucléaire. Quelque 350 000 personnes ont été évacuées. Elles ne sont jamais rentrées chez elles. Aujourd’hui encore, la zone est interdite aux êtres humains.

 

II- La catastrophe de Fukushima au Japon en Mars 2011

 

1- Qu'est-ce que la catastrophe de Fukushima ?

 

Il s'agit d'un accident nucléaire désigné comme la catastrophe nucléaire de Fukushima ; C'est un accident nucléaire qui a débuté le 11 mars 2011 au Japon suite à un tsunami ou ras de marée.

 

Il s'agit de la catastrophe nucléaire de niveau 7 la plus grave du XXIème siècle.

 

Elle est aussi grave que la catastrophe de Tchernobyl.

 

2- Que s'est-il passé à Fukushima au Japon le 11 Mars 2011 ?

 

Un séisme provoque un tsunami qui met hors-service le refroidissement principal de la centrale, qui entraîne la fusion des cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 ;

 

Cet accident a des conséquences sur l'environnement et la santé dans le monde.

Un séisme de magnitude 9 a lieu le Vendredi 11 Mars 2011 à 5h46 ; son épicentre se situe à 130 km à l'est de Sendai, à 300 km de Tokyo.La vague atteint plus de 30 m par endroits, parcourant jusqu'à 10 km à l'intérieur des terres.

600 km de littoral sont ravagés et de nombreuses villes et ports sont détruits.

 

Du 12 au 15 mars, de nouvelles explosions ont lieu dans le réacteur N) » et dans le réacteur N°2 de Fukushima.

 

Le réacteur N°4 est également endommagé.

 

Les piscines de désactivation des réacteurs n°1 et N°4 destinées à entreposer les combustible usé ne peuvent plus fonctionner et un incendie survient, dégageant de nombreux produits radioactifs.

 

 

Démantèlement de la centrale (il prendra 40 ans)

source : image La Croix. Mars 2019 ;

 

Le 12 Octobre 2012, la compagnie d'électricité japonaise Tepco qui exploite le site de Fukushima reconnaît qu'elle avai minimisé le risque de tsunami de peur qu'une fermeture soit exigée pour améliorer la sécurité.

 

3- Conséquences sanitaires et environnementales de la catastrophe nucléaire de Fukushima

 

D'après l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les doses n'ont pas été aussi importantes auprès de la population japonaise. Cet avis est contesté par d'autres instances scientifiques. 1600 morts seraient dûes au stress lié à l'évacuation des populations.

 

Les travailleurs employés de la Centrale ont reçu des doses importantes de radioactivité. Certains ont pu développer des leucémies. De l'Iode 131 (isotope radioactif issu de la fission de l'uranium radioactif) et du Césium 137 ont été dégagés dans l'atmosphère. Le Césium a une demi-vie plus longue de 30 ans et a contaminé des terres .

 

L'effet sur les populations exposées à des faibles niveaux de radiation :

il faut les surveiller à long terme notamment en examinant la thyroïde. Il est courant de dire que les catastrophes nucléaires ont un effet sur la thyroïde et le système immunitaire (L'hypothroïdie de Hashimoto peut être liée aux risques d'exposition à l'iode radioactif). De plus, des cancers de la thyroîde peuvent être diagnostiqués. Les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux s'agissant de Fufkushima.

 

Le sol autour de Fukushima a été fortement contaminé, ce qui a empêché les cultures vivrières d'absorber les substances radioactives.

Dans un rayon de 30 km autour de la Centrale, la région a été contaminée par les particules radioactives est transportées par les vents et retombant au sol avec les eaux météoritiques. Les sous-sols ont été contaminés aussi de même que les eaux souterraines.

 

Enfin, la mer a reçu l'essentiel du panache radioactif aérien dont 27000 tétrabecquerels de mars à juillet 2011 (césium 137 radioactif). Le taux d'iode radioactif 131 étaitde 1250 fois la norme légale le 26 MARS 2011 ;

 

l'Iode radioactif a pu être absorbé par le plancton, les algues, les organismes marins comme sur les moules et les huîtres en particulier.

L'eau de mer a été contaminée (1150 fois la norme en iode 131 à 30 m des réacteurs N°5 et 6 et cette eau n'a pas été décontaminée. Le 31 Mars la radioactivité marine était de près de 4385 fois la norme.

 

 

4- Conséquences sanitaire et environnementales dans le monde

 

Les rejets radioactifs dans l'atmosphère ont atteint la côte Ouest des Etats-Unis, le 16 MARS, les Antilles Françaises le 21 MARS, Stockholm en Suède le 22 Mars ou la Grande Bretagne.

 

Le 24 Mars 2011, de l'iode 131 a été relevé en France, ainsi que d'autres substances radioactives. Les informations sont peu connues.

 

5- Coût économique

 

Il y a eu des conséquences économiques ( décontaminer le site, démantelement des réacteurs, indemnisation des victimes)

Le coût est estimé à 193 Milliards d'euros pour le gouvernement japonais en 2017 ;

 

Vous avez maintenant compris que ce type de catastrophe technologique et industrielle majeure peut avoir des conséquences graves sur les sociétés humaines.

 

Il s'agit donc pour les hommes de savoir comprendre les risques, de savoir les anticiper et de préparer la riposte par des plans de prévention pour protéger les civilisations humaines, la santé, l'environnement terrestre et les océans, sols, sous-sols et eaux.