Suite du cours le changement global et ses effets classe de 5EME GEOGRAPHIE séance N°2 Semaine du 20 Avril au 26 Avril 2020

 

II- Des sociétés inégalement vulnérables aux risques :

 

Les risques naturels sont agravés par les fortes densités de population et par l'action humaine.

 

La déforestation (action de déforester ou de faire reculer la forêt

par exemple pour abattre des arbres pour faire des meubles en bois ou des parcelles aménagées pour cultiver le soja au Brésil ou l'avocat au Mexique).

 

Entre 2000 et 2010, la déforestation a touché 5,2 Millions d'hectares par an soit 14 terrains de football par minutes !

 

Durant l'été 2019, nous avons assisté à des incendies en Amazonie au Brésil et en Décembre, l'Australie a été la proie des incendies dûes à la sécheresse de l'été Austral.

 

La déforestation est importante dans le bassin du Congo en Afrique, en Indonésie où les orang-outans ont perdu leur habitat naturel des arbres ou en Amazonie (Guyane avec les chercheurs d'or qui abattent des arbres au détriment des peuples amérindiens, Brésil).

 

Selon les experts, la destruction des habitats et de la faune serait à l'origine des maladies virales. La fonte des glaces et du permafrost (sol gelé) en Sibérie pourrait libérer des virus longtemps endormis (l'anthrax ou la maladie du charbon en 2016 a cause la mort de plusieurs personnes).

 

L'élévation du niveau des océans est de 19 cm entre 1901 et 2010 ; Elle pourrait atteindre 82 cm entre 2080 et 2100 c'est-à-dire moins d'1 mètre. Les côtes ont changé de visage, il a fallu construire des digues ou renforcer les dunes (comme dans l'Ouest Atlantique).

 

D'autres risques existent comme par exemple :

  • l'avancée du désert et la perte de terres cultivables par exemple au Sahel (rivage du Désert du Sahara en Afrique ou dans le désert de Gobi en Chine)

  • inondations

  • -glissements de terrains

  • risques de cyclones dans les îles Caraîbes (le cyclone Irma en Floride en 2018)

  • îles menacées de submersion comme les îles Kiribati.

Nos sociétés doivent s'adapter à ce changement global en prenant conscience et en s'informant mais aussi en favorisant la transition énergétique, les énergies renouvelables et propres, d'autres modes d'habitat et de déplacement plus respectueux ou en produisant local avec des circuits courts.