La reconstitution du Paris révolutionnaire en 3D
La
violence est omniprésente. On est clairement dans le stéréotype [...]. Je ne dis pas que ces évènements ne sont jamais arrivés durant la Révolution française, mais le jeu les rend quotidiens au lieu d’être ponctuels. C’est oublier que, pendant la Révolution, la plupart des mouvements populaires étaient pacifistes. Cette criminalité quotidienne est un fantasme contemporain qu’on projette sur une ville qui n’était pas tant criminogène. »

Depuis la sortie du jeu mercredi dernier, deux hommes politiques français, issus du Front de Gauche, usent de cet argument pour épingler l’honnêteté historique d’« Assassin’s Creed Unity ». Ce qu’ils critiquent surtout, c’est la représentation violente du peuple.

Alexis Corbière, secrétaire général du parti de Gauche, écrit sur son blog :

« Le peuple de Paris est présenté pour une cohorte brutale et sanguinaire, c’est lui qui produit la violence, toujours lui qui de façon aveugle fait couler le sang, notamment du bon roi débonnaire. »

Conforté par Jean-Luc Mélenchon :

« Les gentils, ici, ce sont la reine, cette infâme traîtresse et corruptrice, le roi, ce mollasson vendu, les aristocrates agents des Autrichiens, des Anglais et de n’importe qui qui soit contre le peuple, voilà les héros, subliminaux ou bien déclarés. »

« Il faut prendre les jeux vidéo au sérieux »

Guillaume Mazeau ne rentrera pas dans la polémique. Dans le fond, il est d’accord. Le jeu vidéo présente des erreurs, une image du passé parfois erronée, et surtout une interprétation – plutôt violente – de la Révolution française. L'obs, 19/11/14" on a fait joué un historien a Assassin Creeds"

visite virtuelle de Paris reconstitué par les archives.

Paris est bruyant et sonore. C'est une ville animée et populaire. On entend les animaux, volailles, cochons, le hennissement des chevaux, les pas des chevaux sur les pavés, le bruit des roues de carrosses, les oiseaux sur la Seine et les cris des marchands ambulants. 

Les grèves sont le lieu de débarquement des marchandises.