un enieme drame de la migration.

39 personnes asiatiques qui tentaient de traverser la Manche pour le Royaume-Uni ont trouve la mort, enfermees dans un conteneur par les passeurs.

Certains font du trafic d'etres humains en faisant du profit au detriment de la vie des migrants.

Il a ete confirme qu'il s'agissait de 39 Chinois qui revaient certainement d'une vie meilleure.

Ce n'est pas la premiere fois qu'un tel drame se produit.

24 Octobre 2019.

Des victimes vietnamiennes fuyant la misère en quête de travail à l'étranger.

Selon "Challenges" du 26/10/19:"D'autres

 

victimes seraient originaires de Ha Tinh, région voisine qui a vu partir 41.790 personnes au cours des huit premiers mois de cette année pour chercher du travail ailleurs, y compris à l'étranger, ont rapporté les médias officiels."

 

 

 

Selon Hoa Nghiem, de l'organisation non gouvernementale vietnamienne Human Rights Space, une femme de 26 ans nommée Pham Thi Tra My, originaire de Ha Tinh, a envoyé à sa mère un SMS laissant supposer qu'elle se trouvait dans le camion qui était alors en transit entre la Belgique et la Grande-Bretagne. Elle aurait versé 35 000 € aux passeurs.

Ces camions réfrigérés n'ont pas assez d'air pour respirer et c'est ainsi que se termine le rêve de ces migrants qui rêvaient d'Occident.

 

 

Camion de la honte : les 39 victimes sont chinoises

Par Sonia Delesalle-Stolper, Correspondante à Londres — 24 octobre 2019 à 18:02

L'enquête semble se diriger vers un nouveau drame d'esclavage moderne, avec la révélation de la nationalité chinoise des 39 victimes, 8 femmes et 31 hommes.