L'un des plus puissants typhons ayant jamais frappé le Japon a brièvement paralysé la capitale Tokyo, où au moins 26 décès ont été rapportés dimanche 13 octobre, alors que 110.000 secouristes s'apprêtaient dimanche soir à passer la nuit à venir en aide aux habitants piégés par les nombreuses inondations.Dimanche soir, la chaîne publique NHK et l'agence de presse Kyodo recensaient toutes deux 26 décès et au moins 18 disparus. Le gouvernement dénombrait 14 morts, 11 disparus et 187 blessés.

Maisons submergées, glissements de terrain, cours d'eau en furie: la tempête chargée de pluies d'une intensité record a semé la désolation en traversant le centre et l'est du Japon dans la nuit de samedi à dimanche. Des habitants ont été ensevelis dans des glissements de terrain, noyés dans leurs habitations ou dans leurs véhicules emportés par les eaux, parmi lesquels un enfant dont le corps a été retrouvé dans une rivière.