L'Elephant magazine.

Bateau. Photo Commission.Europeenne. etude sur les emissions CO2 Juin 2019

Thème 3: Des espaces transformés par la mondialisation

  • Mers et Océans: un monde maritimisé classe 4eme Geographie

Porte-conteneur.

Le transport maritime, source de pollution des oceans.

Transport maritime : naviguer moins vite pour polluer moins, une piste efficace mais loin d’être concrétisée

La plupart des experts reconnaissent l’intérêt de la mesure défendue par Emmanuel Macron. Reste à savoir si elle sera mise en place et comment.

Par   Publié hier à 17h13, mis à jour à 00h58

Temps deLecture 4 min.

Soucieux de reverdir son image, Emmanuel Macron l’assure : il a « changé » sur l’écologie. Parmi les gages donnés par le chef de l’Etat : faire ralentir les navires pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. « Nous allons agir pour l’océan, de manière très solennelle »,a-t-il assuré samedi 24 août au premier jour du G7 à Biarritz. « Pour la première fois, nous allons nous engager avec les transporteurs maritimes pour réduire la vitesse. Ce qui est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire les émissions. »

Emmanuel Macron a-t-il raison de vanter les mérites de cette mesure ? Et, si oui, a-t-elle réellement des chances d’aboutir ?

Analyse : A Biarritz, Macron mène l’offensive sur l’écologie

Un secteur à la traîne dans la transition écologique

Le transport maritime de marchandises représente actuellement 2 % à 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Il contribue donc sensiblement moins au réchauffement climatique que les voitures de particuliers et les poids lourds. Il émet en revanche d’autres types de polluants, notamment des oxydes d’azote et de soufre (NOx et SOx), ce qui peut représenter une pollution considérable dans certains ports.