Notre-Dame de Paris

 Notre-Dame-de-Paris le 13 juillet 2019. Photo AFP

Le texte doit permettre de mener le chantier en cinq ans grâce, notamment, à la création d’un établissement public.

Trois mois après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, la loi pour la restauration et conservation de Notre-Dame a été définitivement votée mardi à l’Assemblée nationale. Jugée «inutile» par l’opposition, elle a donné lieu à des discussions enflammées en séance - le sujet passionne la France et dépasse de loin ce court texte de loi.