Histoire des Arts

Les chateaux forts

Xeme siecle au XVeme siecle

Des constructions imposantes et utiles pour se defendre

Les habitations mervovingiennes et carolingiennes succedent aux villas romaines.

Elles n'etaient pas defensives.

Ce sont les invasions barbares qui obligerent les grands proprietaires, le villes, les abbayes, a se proteger derriere des murailles.

Le chateau ou "castellum" en latin est une citadelle habitee par le seigneur feodal 

Les premiers habitants des chateaux fortifies etaient en bois.

Ils se reduisaient a ue seule tour rectangulaire edifiee sur une motte ou butte.

Cette motte pouvait etre artificielle, entoure d'une palissade faite de pieux et d'une levee de terre.

En bas, on trouve le cellier ou les caves.

En haut, la grande piece accueille le seigneur et sa famille.

Des la moitie du XIeme siecle, la pierre commence a remplacer le bois.

Avec la pierre, au cours du XIIeme siecle, le chateau feodal prend la forme et le role qu'il joue au Moyen-Age.

Il est la demeure du Seigneur mais aussi le centre administratif et judiciaire de la chatellenie, l'abri commun en temps de guerre.

Construit sur une hauteur, entoure de douves, de remparts au sommet desquels courent un chemin de ronde et un parapet coupe de creneaux, les murs perces de meurtrieres, les portes encadrees de tours solides, dote d'un pont-levis qui defend l'entree, le chateau medieval est un ouvrage militaire.

Les grands chateaux possedaient des douves, parfois des triples enceintes et des cours concentriques avec des logements ou la population de l'exterieur pouvait se refugier avec ses biens en cas de guerre ou d'attaques.

Au centre de la cour principale, souvent protege par des fosses, s'elevaient le donjon.

Tres haut, atteignant jusqu'a 40 metres, c'etait la tour la plus forte et qui a le mieux resiste au temps.

C'est l'ultime reduit de defense et de refuge en cas d'invasion.

C'etait aussi la demeure seigneuriale comportant au premier etage le logement des hommes d'armes et des domestiques.

Le rez de chaussee etait reserve aux celliers, aux silos et entrepots.

A Vincennes, au Louvre, les Rois de France habitaient eux aussi une tour.

Au debut rectangulaire puis arrondie avec le developpement des engins de guerre.

En effet, au XIIIeme siecle et au XIVeme siecle, l'art militaire médieval se developpa en fonction de l'accroissement des armes offensives ( beliers, tours d'assaut,  armes de jet).

Avec l'invention des bombardes, des mortiers et couleuvrines et, au XVeme siecle, avec le renforcement du pouvoir royal, le chateau perd sa fonction defensive au profit du pouvoir seigneurial et royal 

Le seigneur put alors abandonner le Donjon.

E. Thevenet Salzenstein.

 

pistes

Chateau-Gaillard

Chateau  de bois sur la Tapisserie de Bayeux.

Chateau de Vincennes

Chateau de Houdan

Miniatures

Forteresse des Croises ( Kraks) en Palestine 

Chateau de Montgilbert en Allier ( Auvergne)

Chateau-Gaillard, Les Andelys, par Sylvain Verlaine. Vue areinne.

Chateau de Montgilbert en Auvergne, 2019. Photo personnelle.

Chateau de Montgilbert. Auvergne. Photo personnelle. 2019.

Forteresse de Montgilbert Auvergne personnel.2019.

Ruines actuelles du Chateau medizval de qmontgilbert en Allier, region Auvergne, 2019.

Chateau feodal de Montgilbert en Auvergne. 2019.photo personnelle.

Vincennes. Paris.

Vincennes

Le « Krak » ou forteresse des chevaliers est sans doute l’exemple le plus significatif de l’architecture militaire au Proche-Orient pour la période des Croisades. Ce château fort, l’un des mieux conservés de cette période, domine le paysage environnant, juché sur la montagne du Djébel Ansariyeh dans le prolongement septentrional du Mont Liban, à l'ouest de l'actuelle Syrie. La forteresse aujourd’hui visible fut construite par les Chevaliers Hospitaliers qui l’occupèrent entre 1142 et 1271. Elle témoigne ainsi de cette présence franque durant les États latins d’Orient. Les Mamelouks, dynastie arabe qui mit fin définitivement à cette présence latine, réinvestit ensuite le château pour le transformer légèrement en château de résidence, avec un hammam et un aqueduc. A la différence des autres châteaux forts de la région, et notamment de son voisin, le château de Saladin, plus connu sous le nom de Qal’at Salah El-Din, il subit miraculeusement peu de dommages au cours des siècles.
 

Ni les invasions timourides de Tamerlan en 1400-1401, ni l’installation d’un village au début du XXe siècle ne transforma fondamentalement le lieu. Entre 2012 et 2014, le château a été le terrain d’affrontements et a subi plusieurs bombardements. Malgré certaines parties gisant au sol - piliers et arches -, l’édifice semble aujourd’hui globalement préservé.

CHRONOLOGIE
1031 : Installation d’une garnison kurde sur le site qui prend le nom de « Forteresse des Kurdes ».
1099 : Première croisade.
1110 : La forteresse passe aux mains des Francs, sous l’autorité du comte de Tripoli.
1142 : La gestion et l’entretien de la forteresse est confiée à l’ordre militaire des Hospitaliers, et devient le « Krak des chevaliers ». Elle est agrandie à plusieurs reprises et peut accueillir plusieurs milliers d’hommes.
1271 : Forteresse imprenable, le Krak finit par céder aux attaques du sultan mamelouk Baybars qui contraint les assiégés à se rendre par la ruse.
1920 : Lors de l’établissement du protectorat français, le Krak n’est plus qu’un village fortifié, son importance stratégique ayant disparu en même temps que les Etats Latins.
2012-2014 : Siège de la rébellion, le site est bombardé à plusieurs reprises avant d’être repris par l’armée syrienne.

Découvrez en vidéo la restitution 3D de cette forteresse : 



L'oeuvre ci-dessous, provenant des collections du musée du Louvre et numérisée en 3D par l'agence photo de la Rmn-Grand Palais, sera présentée dans l'exposition Sites éternels à partir du 14 décembre 2016 au Grand Palais. 
Bassin du sultan al-‘Adil II Ahmad ibn ‘Umar al-Dhaki al-Mawsili
Source le site du Grand Palais.fr

Connaitre le chateau de Vincennes a Paris:

Un symbole de l'État moderne. L'édifice affirme le pouvoir royal : il protège la capitale mais garantit aussi les rois contre ses soulèvements. Il est le cœur de la monarchie française jusqu'en 1682, quand Louis XIV lui préfère Versailles. Le donjon sert de prison dès le XVIe siècle et jusqu'au XIXe siècle : Fouquet, le marquis de Sade ou Mirabeau y sont détenus. Transformé en caserne et en arsenal par Napoléon Ier, la forteresse protège Paris lors des invasions du XIXe siècle.
  
 Un lieu de la mémoire nationale. Restauré après les graves dommages subis au cours de la Seconde Guerre mondiale, le château de Vincennes abrite notamment le Service Historique de la Défense (SHD).   

Site du chateau de Vincennes  

www.chateau-vincennes.fr

 

 

 

 

 

 

Château : Château de Dourdan

Localisation : Dourdan, Essonne (91)

État : Château-Musée de la ville de Dourdan.

Le printemps est la saison des fiançailles. Dans cette scène, il s’agit de celles du duc Charles d’Orléans et de Bonne d’Armagnac, petite-fille du duc de Berry. De manière plus large, le calendrier d’avril représente la renaissance du printemps.

 

En arrière-plan, nous pouvons voir le château de Dourdan, propriété de Jean de Berry et des maisons de bourg qui dominent la vallée de l’Orge. Construit par Philippe-Auguste en 1222, il devient propriété du duc à partir de 1400. Le château est caractéristique de l’architecture militaire de cette époque : bâti sur un plan carré protégé par des tours d’angles et un donjon isolé ; des fossés entourent le château.

 

Pour certains historiens, il pourrait s’agir du château de Pierrefonds construit également par Philippe-Auguste au début du XIIIe siècle et propriété de Louis Ier d’Orléans.

Site www.omonchateau.com