Portrait de Charlemagne par Dürer

Les écoles de Charlemagne

Les écoles de Charlemagne et la Renaissance carolingienne

 

A la tête d'un immense empire, Charlemagne réorganise le pouvoir et l'administration.

Appréciant l'exercice physique et les études, il encourage toutes les disciplines intellectuelles et crée des écoles pour les futurs administrateurs.

Son empire est soudé par le christianisme.

Il veut unifier le territoire par les institutions et porte ses efforts sur les écoles.

Alcuin est un moine anglo-saxon qui est son principal conseiller.

Il met en place des écoles destinées à former de bons chrétiens.

En 789, un édit ordonné d'ouvrir des écoles pour les enfants de serfs et de ceux des homme libres.

Il installe les premières écoles dans son palais et dans ses propriétés à la campagne.

Les capitulaires ou ordonnances royales ordonnent " que des écoles soient créées pour apprendre à lire et à écrire aux enfants".

"Que chacun envoie son fils apprendre les lettres et qu'il demeure là, entouré de toute la sollicitude, jusqu'à ce qu'il se soit convenablement instruit".

Les écoles accueillent les enfants de sept ans. Ils y apprennent le latin, le calcul, et la grammaire. Le cours est oral.

Les meilleurs intègrent des écoles monastiques et apprennent à lire et à écrire. Ils apprennent la rhétorique, la dialectique, l'arithmétique, la géométrie, la musique et l'astronomie.

La Renaissance carolingienne

Les évêchés et les abbayes disposent de leurs bibliothèques.

La minuscule Carolines écriture qui prendra le nom d' "écriture française" est utilisée pour rédiger les édits et les manuscrits.

Les Écritures sont diffusées par des copies.

Les moines sauvent ainsi des livres Antiques.

l'Académie palatine, installée dans le palais d'Aix-la-Chapelle ( construit sur le modèle de celui du Latran à Rome) est fréquentee par les intellectuels européens.

L'action de Charlemagne est importante au niveau de l'éducation.

Sa volonté est de familiariser ses sujets avec la connaissance.

Il enclenché ainsi un vaste mouvement culturel appelé Renaissance carolingienne.

 Source fiche Histoire éditions Atlas.

Albrecht DURER

Plafond de Schnelz au Louvre. Charlemagne entouré de ses Officiers reçoit Alcuin lui présentant des manuscrits.