Le dome du Rocher a Jerusalem

Art musulman

La coupole du Rocher a Jerusalem

La coupole du Rocher, construite vers 690, est un edifice octogonal a l'exterieur et circulaire a l'interieur.

Ce n'est pas une mosquee.

 

Le calife qui l'a elevee a voulu seulement abriter un rocher egalement venere par les Juifs et les Musulmans.

 

C'est, sur ce rocher, dit-on qu'Abraham se preparait a sacrifier son fils Isaac et c'est la, que plus tard, le roi Salomon construisit le Temple.

 

C'est aussi de ce rocher, d'apres la Tradition, Mahomet serait monte au ciel.

 

L'architecte qui edifia ce monument musulman s'inspira d'une eglise byzantine elevee sur le mont des Oliviers.

L'interieur etait decore de magnifiques mosaiques dont quelques-unes subsistent

Au-dessous, une inscription en caracateres arabes, tres decoratifs. Elle signifie:" Allah seul est vainqueur".

Source Issac Hachette 1958

 

Jérusalem est, après la Mecque et Médine, la troisième ville sainte du monde islamique. Selon la tradition, c’est le deuxième calife, ‘Umar (634-644) qui, lors de la conquête de la Syrie et de sa visite de Jérusalem en compagnie du patriarche de la ville, Sophronius, aurait choisi l’emplacement de la Coupole du Rocher, sur le Haram al-Sharîf, esplanade où s’élevait le temple de Salomon. Elle est construite autour du rocher qui serait le sommet du Mont Moriah, où Abraham devait sacrifier Isaac[1] et où se situerait la tombe d’Adam ; une tradition islamique, liée au mi‘raj du Prophète Muhammad s’y rattache aussi[2]. Sous le Rocher, existe une grotte, transformée en oratoire, fait qui se retrouve dans de très nombreux lieux sacrés, dans la plupart des religions. Lieu privilégié pour les Juifs et les Chrétiens, l’esplanade l’est donc aussi pour les musulmans ; c’est là aussi que se dresse un autre édifice omeyyade, une mosquée cette fois, celle d’al-Aqsa.

À l’époque de sa construction, il est possible que le calife, en plus du désir d’édifier une sorte de reliquaire pour le rocher sacré, ait voulu détourner le pèlerinage de la Mecque où règnait alors un calife rival et éclipser les églises chrétiennes, en particulier le Saint-Sépulcre[3].

Mosquee de Kairouan en Tunisie

Cour de la mosquee de Kairouan.

Interieur de la grande salle de prizre.

Mirhab et minvar de la mosquee sultan Hassan au Caire en Egypte.tripodvisor.

Mosquee de Kairouan en Tunisie. Wikipedia.