Programme de Géographie - Classe de 4ème à la rentrée 2019

Repères annuels de programmation

Thème 1: L'urbanisation du monde.

  • Espaces et paysages de l'urbanisation: géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.

Thème 2: Les mobilités humaines transnationales

  • Un monde de migrants
  • Le tourisme et ses espaces

Thème 3: Des espaces transformés par la mondialisation

  • Mers et Océans: un monde maritimisé
  • L'adaptation du territoire des Etats-Unis aux nouvelles conditions de la mondialisation.
  • Les dynamiques d'un grand ensemble géographique africain (au choix: Afrique de l'Ouest, Afrique Orientale, Afrique Australe).

 

 

Paris, la Ville lumière. Thomas Pesquet. Pinterest.

 

Oxford Street à Londres.

un carrefour à Dhaka le 7 Janvier 2016 au Bangladesh. Photo Munir uz Zaman/ AFP. Bangladesh. 18 millions d'habitants Dhaka.

Metro de Tokyo 37 Millions d'Habitabts

Thème 1: L'urbanisation du monde.

  • Espaces et paysages de l'urbanisation: géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.

Dans l’ensemble, plus de personnes vivent dans les zones urbaines que dans les zones rurales, avec 55 p. 100 de la population mondiale résidant dans les zones urbaines en 2018. En 1950, 30 p. 100 de la population mondiale était urbaine et, d’ici 2050, 68 p. 100 de la population mondiale devrait être urbaine.

« Aujourd’hui, les régions les plus urbanisées comprennent l’Amérique du Nord (82 p. 100 de sa population vivant en milieu urbain en 2018), l’Amérique latine et les Caraïbes (81 p. 100), l’Europe (74 p. 100) et l’Océanie (68 p. 100). Le taux d’urbanisation en Asie avoisine maintenant les 50 p. 100. En revanche, l’Afrique reste essentiellement rurale, 43 p. 100 de sa population vivant en milieu urbain.

Individual efforts when multiplied could impact the environment of big cities like Mumbai (Image: Reuters/Adeel Halim)
 
 
 
"The Bund, Shanghai"
Photo fournie avr. 2019  source tripadvisor.

 (©pixabay.com)

 

Vue de Singapour.

 

Beijing ou Pekin rêve de la plus grande mégalopole du monde. | (Photo : Jason Lee/Reuters)

 

 

© getty  

Un résident de la capitale indienne New Delhi perd en moyenne dix années d'espérance de vie à cause de la suffoquante pollution de l'air par rapport à sa longévité s'il respirait un air sain, selon une nouvelle étude.

En 2016, la mégapole de 20 millions d'habitants a connu une concentration annuelle de particules fines (PM2,5) de 113 microgrammes par mètre cube d'air, ce qui entraîne une réduction moyenne d'espérance de vie de 10,2 ans, d'après des travaux de l'institut de politique énergétique de l'université de Chicago (EPIC) publiée cette semaine.

 

« La population rurale du monde a augmenté lentement depuis 1950 et devrait atteindre son apogée dans quelques années. La population rurale mondiale est aujourd’hui proche de 3,4 milliards et devrait augmenter légèrement pour ensuite diminuer à environ 3,1 milliards en 2050. L’Afrique et l’Asie abritent près de 90 p. 100 de la population rurale mondiale. L’Inde a la plus grande population rurale (893 millions), suivie de la Chine (578 millions).

« La population urbaine mondiale a augmenté rapidement depuis 1950, passant de 751 millions à 4,2 milliards en 2018. L’Asie, quoiqu’elle reste moins urbanisée que la plupart des autres régions, abrite 54 p. 100 de la population urbaine mondiale, suivie de l’Europe et de l’Afrique (13 p. 100 chacune).

« La croissance de la population urbaine est stimulée par l’augmentation de la population totale et par l’augmentation de la part de la population vivant dans les zones urbaines. Ensemble, ces deux facteurs devraient ajouter 2,5 milliards à la population urbaine mondiale d’ici 2050, dont près de 90 p. 100 en Asie et en Afrique.

« Seuls trois pays — l’Inde, la Chine et le Nigeria — devraient représenter ensemble 35 p. 100 de la croissance de la population urbaine mondiale entre 2018 et 2050. L’Inde devrait compter 416 millions de citadins supplémentaires, la Chine 255 millions et le Nigeria 189 millions.

« Près de la moitié des citadins du monde vivent dans des agglomérations de moins de 500 000 habitants, tandis qu’environ un citadin sur huit vit dans 33 mégapoles de plus de 10 millions d’habitants. D’ici 2030, le monde devrait compter 43 mégapoles, la plupart dans des régions en développement.

« Tokyo est la plus grande ville du monde avec une agglomération de 37 millions d’habitants, suivie de Delhi avec 29 millions, Shanghai avec 26 millions et Mexico et Sao Paulo, chacune avec environ 22 millions d’habitants. Aujourd’hui, Le Caire, Mumbai, Pékin et Dhaka comptent près de 20 millions d’habitants.

 

 

Vue aérienne du parc Al-Azhar au Caire, en Égypte.
Kareem Ibrahim

 

 

World Urbanisation Prospect 2018. Langlois Le Monde 2018.

Beverly Hills, la banlieue de Los Angeles (États-Unis)

une vue de Londres, Juillet 2016

Trafic routier à Londres, été 2016.

La City de Londres, 2016.

Oxford Street, Londres, Royaume-Uni, 2016.

Des passants à Londres sur Oxford Street. 2016.

La boutique de chaussures Geox à Londres dans la rue commerçante de Oxford Street. 2016.