Le realisateur Claude Lanzmann est mort

Claude Lanzmann, réalisateur de «Shoah», est mort

Le Parisien
05 juillet 2018, 13h03 | MAJ : 05 juillet 2018, 13h03

Cannes, le 21 mai 2017. A 91 ans, le réalisateur Claude Lanzmann était de retour au Festival de Cannes avec son film Napalm. LP/Philippe de Poulpiquet

Le cinéaste s’est éteint à 92 ans. Il était aussi écrivain et journaliste.

Le cinéaste Claude Lanzmann est décédé ce jeudi à Paris, à son domicile, a annoncé son éditeur. Il avait 92 ans. « Il était très très faible depuis quelques jours », a indiqué une porte-parole de Gallimard. L’écrivain a été transporté à l’hôpital Saint-Antoine à Paris où son décès a été constaté.

Réalisateur du chef-d’œuvre « Shoah » sur l’enfer concentrationnaire nazi, il était aussi l’auteur d’une dizaine de films et de plusieurs livres. Grand ami de Jean-Paul Sartre, il avait dirigé la revue Les Temps modernes.

Ami de Sartre, compagnon de Beauvoir

Né le 27 novembre 1925 à Bois-Colombes, Claude Lanzmann grandit dans une famille d’origine juive d’Europe de l’Est, installée en France depuis la fin du XIXe siècle. Marqué par l’antisémitisme dans son adolescence, il s’engage dans la résistance communiste pendant la Seconde Guerre mondiale, à 18 ans.

Des officiers SS, des Juifs des Sonderkommandos et des habitants des abords des camps d’extermination y relatent l’assassinat au quotidien de millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs, avec une foule de détails que réclame avidement Lanzmann pour « l’incarnation », pour que le concret surgisse de l’abstrait. Pas d’images d’archives, pas de commentaires. Simplement la parole brute des témoins et acteurs de la machine d’extermination nazie.

« Je n’aurais pas pu faire ce film si j’avais été moi-même déporté », dira celui que rien ne prédestinait à cette œuvre. La Croix 5.07.2018.

Le racisme et les discriminations sont a l'origine de la destruction des Juifs d'Europe et la mise en place de l'Etat totalitaire Nazi ( 1933-1945).