Gautam Basu photographe a pris ce cliche d'iune mere et de safille dans leur maison, un pipe line slum a Howrah en Inde en Septembre 2017. Blog Mc Elroy.

Jeune ouvriere travaillant dans un atelier de confection de pantalons au Bangladesh. Claudio Montesano Casillas Daily Mail.dailymail.co.uk. 12 Decembre 2015.

Enfants travaillant dans d'horribles conditions a Dacca au Bangkadesh .12.12.3015. Photo de Claudio Montesano Casillas pour le Daily Mail. Dailymail.co.uk

Photo Claudio Montesano Casillas. Dailymail.com. Un atelier de confection ou des enfants travaillent des heures pour fabriquer des pantalons au Bangladesh. 12 Decembre 2015.

Claudio Montesano 1.12.2015 Dailymail.com.It is thought there are about a million children aged 10 to 14 working as child labourers in Bangladesh, according to UNICEF - but the number is far higher when the age band is expanded des enfants de 10 a 14 ans travaillent dans un atelier de confection au Bangladesh.

Bidonville Paraisopolis Sao Paulo. Getty images.

Le nombre de personnes vivant sous le seuil d'extrême pauvreté (1,90 dollar par jour et par personne) dans le monde a diminué d'un peu plus d'un milliard en trente ans, passant de 1,9 milliard en 1981 à 800 millions en 2013 [1], selon la Banque mondiale.20 oct. 2017

Un quartier défavorisé, le 20 mai 2018 à la périphérie de Sao Paulo, au Brésil - © NELSON ALMEIDA / AFP/Archives
Dans la favela de Maré, à Rio de Janeiro, où de nombreuses familles bénéficient des aides du gouvernement leur permettant ne pas tomber dans l’extrême pauvreté. MARIO TAMA /Getty Images/AFP
 
 

Image d'illustration (crédit photo Afp)

Rapport Unicef : un nombre élevé d'enfants maliens dans l'extrême pauvreté

mercredi 5 octobre 2016 15:02
 
Une étude du groupe de la Banque mondiale et de l'UNICEF révèle que 385 millions d'enfants au monde vivent dans l'extrême pauvreté. Selon le rapport, les pays de l'Afrique subsaharienne dont le Mali ont le taux le plus élevé d'enfants vivant dans l'extrême pauvreté.

Dans ce rapport, les pays de l'Afrique subsaharienne présentent à la fois les taux les plus élevés d'enfants vivant dans l'extrême pauvreté avec un peu moins de 50 % et la plus grande part d'enfants extrêmement pauvres dans le monde avec un peu plus de 50%.

L'étude révèle qu'environ 45% des enfants vivant dans l'extrême pauvreté sont issus de foyer qui vit avec moins de 1500 Fcfa par jour et par personne.
Pour inverser cette tendance, l’UNICEF et la banque mondiale préconisent d'ici 2030, la mise en œuvre des plans nationaux pour l'élimination de la pauvreté extrême. 
Residents of the Vasantek slum near Dhaka, Bangladesh, put food waste into large metal barrels. Bidonville a Dhaka au Bangladesh. 2010.Scroeder.

Une femme porte un sac de riz distribué par une ONG dans le camp de réfugiés de Maiduguri, dans le nord-est du Nigéria, en juin 2017. Akintunde Akinleye / REUTERS

L’extrême pauvreté recule à l’échelle mondiale, mais la trajectoire est très inégale selon les régions. L’Afrique subsaharienne concentre désormais à elle seule plus de la moitié des personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour. Soit 413,3 millions d’individus sur un total de 736 millions de pauvres dans le monde, en 2015, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) publié mercredi 19 septembre.

 Le Monde septembre 2018.

En Afghanistan, plus de la moitié des employés des briqueteries sont des enfants âgés de 5 a 10 ans et qui travaillent aux côtés de leurs parents, selon l'Organisation internationale du travail. © Berger H./Organisation internationale du travail

L'étudiant universitaire Yahye Mohamed donne une leçon aux enfants déplacés en tant que professeur bénévole dans une école de fortune au camp de Badbado à Mogadiscio, en Somalie, le 25 juin 2018.

Des enfants dans une rue d'un bidonville de la capitale Antananarivo, la ville Malgache la plus touchée par l'épidémie de rougeole. (DOJCINOVIC SVETLANA/SIPA)

Par franceinfo Afrique avec agences – Rédaction Afrique – France Télévisions

Mis à jour le 22/02/2019 | 15:15 – publié le 22/02/2019 | 15:15

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il y a eu près de 229 000 cas de rougeole en 2018 dans le monde, soit une augmentation de 35% en un an. Et la Grande île est l’un des pays les plus touchés. On y compterait plus de 900 morts en cinq mois.

 

Les allocations monétaires qu’elle reçoit chaque trimestre ont permis à Minata de mieux nourrir ses enfants et de se lancer dans l’élevage de petits ruminants pour augmenter ses revenus. Source Banque Mondiale. Syr le Burkina Faso. 47% de la population vit avec moins de 1.90 $ par jour.