Thème 3: Prévenir les risques, s'adapter au changement global

  • Le changement global et ses principaux effets géographiques régionaux
  • Prévenir les risques industriels et technologiques

 

Habiter le monde: le Vorarlberg en Autriche, Modele de'eco-developpement durable.

Novethic.fr

- le Vorarlberg fut longtemps une région très pauvre. C'est aujourd'hui le land le plus riche d'Autriche. Sa croissance, qui oscille en moyenne entre 2 et 4%, a atteint 3% en 2011. Ici, c'est l'écologie et le développement durable qui ont été les moteurs du boom économique. Tout a commencé dans les années soixante autour d'une poignée d'hommes motivés -des architectes issus du mouvement des Baukünstler, les artistes du bâtiment- qui sont su entrainer une part de plus en plus large de la population dans une démarche de développement durable. Plutôt que des bâtiments spectaculaires, ils ont préféré construire des maisons individuelles minimalistes s'inscrivant dans le paysage, adaptées aux besoins et au budget de leurs clients ; des logements sociaux répondant au label « Passivhaus » et des immeubles d'entreprises et bâtiments d'usines aux lignes simples et épurées. Leur art du bâti a profité à la population et participé à l'essor économique du land.

L'école du Vorarlberg figure parmi les plus créatives du globe

Dans le Vorarlberg, on pense globalement, avec en tête l'impératif de limiter le changement climatique, tout en agissant localement. Pour mettre en valeur les ressources du land, et soutenir l'activité régionale, les Baukünstler ont misé sur une ressource locale, renouvelable et abondante: le bois. Pas moins de 45% de la surface du land est couverte de forêts. 
« Habitués à la pauvreté, nous avons appris à tirer le meilleur du peu que nous avions », explique Dietmar Eberle. Cet architecte est une des figures marquantes de l'Ecole de construction du Vorarlberg célébrée pour ses constructions en bois qui figurent parmi les plus créatives du globe. On compte aujourd'hui, dans cette petite région autrichienne, plus de 120 agences d'architectes qui emploient 700 personnes. Nombreux sont les commerçants, hôteliers et industriels à avoir investis dans des bâtiments de qualité, conçus comme des cartes de visites. Des réalisations haut de gamme qui contribuent à fidéliser clients et personnels tout en contribuant au développement du tourisme architectural, devenu ici un véritable marché. 
Dans le Vorarlberg, la tendance est aux maisons en bois compactes et très économes en énergie. Plus d'un millier d'entre elles détiennent le label Passivehaus. Elles consomment moins de 15kwh/m2/an pour le chauffage. Tous les logements sociaux construits depuis 2007 doivent répondre à ces mêmes exigences. Les économies d'énergie dans l'habitat ont été encouragées par un généreux système de crédits à taux préférentiel et par des primes à l'installation d'énergies renouvelables. «C'est un moyen très efficace pour amener les gens à réduire leur consommation énergétique. Un particulier qui utilise les aides de manière optimale, peut obtenir jusqu'à 1 000 euros de crédit préférentiel par m2. Une tel niveau de subvention n'existe nulle part ailleurs en Europe,» souligne Manfred Rein, ancien ministre de la Construction.
En 2005, le Vorarlberg a été élu land le plus durable de l'Arc alpin avant d'être classé, en 2006, parmi les régions les plus novatrices d'Europe par l'Assemblée des régions européennes.

Source novethic.fr

Tv5.ca

Le Vorarlberg..un Land ecolo...

En Autriche, la vallée du Vorarlberg, peuplée d’environ trois cent quatre-vingt mille habitants, a réussi, depuis trois décennies, à concilier habitat traditionnel, composé de fermes et de maisons de bois, et architecture contemporaine, au point de devenir une référence en matière d’écologie et de développement durable. Philippe Simay veut comprendre comment les habitants ont intégré préoccupations environnementales et architecturales à leur vie quotidienne.

 

Réalisation : Arte serie Habiter le monde.

Olivier Lassu

Pays :

France

Année :

2016