Film Fahrenheit 451

Synopsis et detail

Film juin 2018

Dans un monde dystopique, la lecture est prohibée et les livres brûlés par les pompiers. Guy Montag est justement de ceux-là, et exécute ses missions sans aucun état d’âme. Mais un jour, il tombe sur un ouvrage, et décide inexplicablement de le garder et le cacher. Guy devient alors un hors l

Monde dystopique. Article wikipedia

Une dystopie est un récit de fictiondépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque[1].

La différence entre dystopie et utopie tient plus à la forme littéraire et à l'intention de son auteur qu'au contenu. En effet, nombre d'utopies positives peuvent également se révéler effrayantes.

Cette forme littéraire a été popularisée par des romans devenus des classiques du genre dystopique : Nous autres (1920) de Ievgueni ZamiatineLe Meilleur des mondes (1932) d'Aldous HuxleyLa Guerre des salamandres(1936) de Karel ČapekLa Kallocaïne (1940) de Karin BoyeRavage (1943) de René Barjavel1984 (1949) de George OrwellLimbo(1952) de Bernard WolfeFahrenheit 451(1953) de Ray BradburyLa Grève (Atlas Shrugged1957) de Ayn RandLa Planète des singes (1963) de Pierre BoulleUn bonheur insoutenable (1970) de Ira LevinLa Servante écarlate (1985) de Margaret Atwood ou encore Globalia (2003) de Jean-Christophe Rufin, en littérature jeunesse Le Passeur(1993) de Lois Lowry, et la nouvelle L'invasion sans pareille (1910) de Jack London.

Les mondes terrifiants décrits dans ces romans ont souvent tendance à faire croire qu'une dystopie est, par définition, la description d'une dictature sans égard pour les libertés fondamentales. Il existe cependant des contre-exemples et la critique est divisée quant aux relations entretenues entre la dystopie et les régimes politiques qu'elle vise. Que la dystopie soit par nature une critique d'un système politique ou idéologique précis (et en particulier une critique du totalitarisme) est un point qui demeure débattu dans les milieux universitaires.

L'impact que ces romans ont eu sur la science-fiction a souvent amené à qualifier de dystopie toute œuvre d'anticipation socialedécrivant un avenir sombre.

Résumé

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.

 

Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.