migrants à la frontière entre la Macédoine et la Hongrie, Septembre 2015, Robert Atanasovski, source L'Actu.

Carte des migrations entre l'Asie, l'Afrique et l'Europe en Septembre 2015, d'après la revue "L'Actu".

Frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Mur à San Diego. Ce mur est destiné à décourager les latinos américains tentés par l'immigration aux Etats-Unis.

19. Déc., 2015

Les mobilités humaines

Le cours se compose de deux parties:
I- Les mobilités forcées: migrants, travailleurs
II- Les mobilités de loisir: le tourisme
On donne des définitions:
les flux migratoires: déplacements ou mouvements de population à travers le monde
émigrer, c'est quitter son pays d'origine.
immigrer, c'est arriver dans un pays d'accueil.
Les raisons des départs des migrants sont de nature variée: la guerre, les conflits ou zones dévastées, la perte d'un logement, de son travail, la misère, le réchauffement climatique. Il existe des migrants qui partent pour des raisons politiques ou des persécutions religieuses. Ils peuvent demander un droit d'asile lorsque leur vie est menacée. La Convention de Genève de 1951 régit les droits des personnes réfugiées ou apatrides.
Les personnes déplacées le sont dans leur pays ou dans une région. Les réfugiés franchissent une frontière.
En 2015, on a enregistré un chiffre record de 250 Millions de migrants dans le monde à cause des guerres et des conflits. L'UE a enregistré un nombre de près de 700 000 migrants en 2015. Les populations originaires d'Irak, Afghanistan ou de Syrie fuient ainsi les zones de conflit. En Afrique, de nombreux pays sont en proie à la guerre.
Les migrants peuvent quitter leur pays pour des raisons économiques ou climatiques. Certaines îles de l'Océan Pacifique sont menacées de disparition à cause de la hausse du niveau des mers, comme les Maldives ou l'archipel de Tuamotu.
Le nombre des réfugiés dans le monde a progressé de 45% depuis 2011 selon le HCR ( Haut Commissariat aux Réfugiés).

Les pays d'Afrique sub-saharienne accueillent le plus de réfugiés (4,1 millions), suivis par l'Asie et le Pacifique (3,8 millions), l'Europe (3,5 millions), le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (trois millions). 753.000 personnes se sont réfugiées sur le continent américain.

Par ailleurs, près d'un million de personnes ont demandé l'asile dans 155 pays au 1er semestre 2015, soit presque deux fois plus qu'au 1er semestre 2014 (558.000).

L'Allemagne a reçu le plus grand nombre de demandes d'asile au 1er semestre (159.000), à comparer avec 173.100 pour l'ensemble de l'année 2014. Elle est suivie par la Russie, qui a reçu 100.000 demandes d'asile, notamment de personnes en provenance d'Ukraine.

Les Etats-Unis arrivent en 3e position avec 78.200 demandes d'asile (+44%).

Le nombre des personnes déplacées internes (IDP), c'est-à-dire de celles qui ont quitté leur foyer mais qui n'ont pas fui leur pays, s'est élevé à la mi-juin à 34 millions, soit deux millions de personnes supplémentaires au premier semestre.

C'est le Yémen qui a compté le plus de nouveaux IDP (933.500), suivi par l'Ukraine (559.000), la République démocratique du Congo (558.000), le Nigeria (378.500), l'Irak (366.500) et le Pakistan (309.200).

Le HCR comptabilise par ailleurs 3,9 millions d'apatrides au 1er semestre. Un apatride est une personne qui n'a plus de patrie.

19. Déc., 2015

Les mobilités dûes au loisir représentent un milliard de voyageurs par an. Le boom du transport aérien et la société de consommation de masse ont permis à tous l'accès à un tourisme de masse depuis 1945. Au XIXème siècle, les membres de l'élite européenne voyageaient en Europe, les Anglais allaient sur la Côte d'Azur sur la "french Riviera". La ville de Nice fut ainsi un haut lieu touristique de la bourgeoisie et de la noblesse Anglaise, ainsi fut crée la célèbre avenue du front de mer, baptisée "Promenade des Anglais". Depuis le XVIIIème siècle, les Européens cultivés effectuaient le tour de l'Italie pour visiter les ruines.

Vue de Nice, sur la Côte d'Azur (Le Télégraph). En 1887, le Français Liegeard donne le nom "Côte d'Azur" à la côté méditerranéenne de la France