17. Nov., 2015

La liberté de la presse

C'est une liberté fondamentale et universelle.
Il est utile de parler de la Révolution Française et de la Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen du 28 Août 1789.
"La liberté des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme"
- A la Révolution, c'est l'invention des caricatures et il existe un grand nombre de gazettes et de journaux comme "l'ami du Peuple", "le père Duchesne". Ces journaux satiriques contribuent aux débats citoyens et à la démocratie.
Le XIXEme siecle est le siècle d'or de la presse. En 1826 est créé le Figaro. En 1904, Jean Jaures créé le journal "l'humanité". Lors de la célèbre affaire Dreyfus, l'écrivain Emile Zola écrit dans le journal "l'Aurore" son fameux article "J'accuse" où il défend l'innocence du capitaine Dreyfus, injustement accusé de trahison et qui fut déporté au bagne de Cayenne.

Vers 1914, on lit "le petit Journal" . Dans les tranchées, les poilus rédigent leurs journaux de guerre.
Les blogs contemporains illustrent de nouveaux moyens de communication.
La liberté de la presse est nécessaire à la démocratie pour se forger sa propre opinion et exercer ses libertés démocratiques.
L'émotion populaire qui a suivi les attentats de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015 est due au fait que la liberté de la presse a été attaquée, la liberté d'expression et d'opinion ainsi que la laïcité font partie de nos valeurs républicaines et universelles. Elles portent en elle une universalité car dans certains pays du monde, des journalistes sont emprisonnés ou assassinés.
Au cours de l'histoire, la liberté de la presse a souvent été suspendue par des dictatures. C'est un droit de l'homme.
Enfin, il faut souligner le rôle de la presse indépendante. On peut aborder les limites de la presse et évoquer les grands magnats de la presse qui peuvent limiter ces libertés.

un dessin de Georges WOLINSKI, un des dessinateurs de Charlie Hebdo, qui fut un immense artiste jusqu'à son décès tragique le 7/01/2015
ici, une réflexion sur le thème de la retraite, qui mobilisa 3 millions de personnes à l'époque et l'allongement de la cotisation passa à 42 ans et la retraite reculée à 62 ans

ces quelques mots sont devenus un symbole de la liberté d'expression et de la liberté de la presse. Le 7 janvier 2015, les dessinateurs et rédacteurs de "Charlie Hebdo", un hebdomadaire satirique étaient assassinés. 4 millions de personnes ont défilé en hommage aux victimes le 11/01/2015 pour montrer leur attachement aux valeurs de la République.